1967 : Le voyage pour la Terre Promise

Publié le par JSS

 Chers amis, chers lecteurs,

Voici en exclusivité et en avant première un extrait du livre "Et toute l'éternité pour dormir" (écrit par Albert De Paname). D'autres extraits seront publiés ici-même dans les semaines à venir. Le livre sortira en France en février 2009 et sera accompagné d'un nouvel album. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Albert de Paname, rendez-vous sur son "space":
http://www.myspace.com/albertdepaname


Et pour ceux qui ont la flemne : Albert de Paname, véritable figure emblématique de la nuit, peut se vanter d’avoir fait danser plusieurs générations. De ses débuts en 1965 au Tabou, en passant par le mythique Balajo et le Café de Paris à Londres, Albert joue avec adresse le mélange et le métissage des genres. A presque 50 ans, le célèbre dandy noctambule a sorti en 2003 son premier album studio intitulé "Indiamond"... un ovni electro-world qu’il a co-réalisé avec le célèbre danseur et musicien indien Raghunath Manet. Parmi ses amis, Danny Brillant, Seigner, Frank Dubosc, Chantal Thomas, etc... 
 Par ailleurs membre de la jet set parisienne et cannoise, Albert de Paname à joué dans DISCO (avec Franck Dubosc, Emmanuelle Beart, Gérard Depardieu, Samuel Le Bihan…), dernier film de Fabien Onteniente (Jet Set 1 & 2, Camping…), le rôle d’un disc-jockey fou de musique disco. Son dernier album « C’est Magnifique ! » est sorti le 21 avril 2008. 



1967 : LE VOYAGE POUR LA TERRE PROMISE ( Extrait du Livre "Et toute l' Eternité pour Dormir")

Je me souviens du grand départ de ma tante, mon oncle et  de leurs 12 enfants pour la terre promise . Ils partaient émigrer. Je les revois gare de Lyon tous réunis  sur le quai enfumé, parmis le  ronflement des locomotives ne laissant plus qu'entendre plainte et sanglots. Mes cousins et mes cousines tous en larmes de quitter Paris ,la France ,où ils avaient grandi. La petite Marlène qu’on m’avait interdit te tenir par la main  il y a quelques années, elle s'était depuis  métamorphosée en une superbe jeune fille.  J’avais peur pour elle dans ce pays éternellement en guerre, elle qui aimait  tant  se fringuée nouvelle vague, danser en compagnie de ses copines dans les surprises parties  du samedi après midi, toujours équipée de son éternel Tepaz à piles et ses 45 tours . Et  mon cousin Alain, l’aîné , qui aimait  tant  sa petite bande du square de La Chapelle ! Il allait subitement se retrouver en uniforme aussitôt  arrivé à quai et devrait  être  prêt à se battre pour un idéal qu'il ne comprenait pas encore très bien. 

A partir de ce moment là
, nous partions pratiquement chaque été en Israël  pour les retrouver.  J’en ai d'ailleurs gardé des souvenirs inoubliables . Nos excursions  au départ de la gare centrale de Tel Aviv, d'où nous traversions le pays de long en large  toujours en compagnie de mon jeune frère . A l’époque, il y avait encore des survivant de la Shoah et quand, dans nos nombreux voyages, on les croisaient, on pouvaient découvrir  leurs bras maigres ou étaient tatoués des numéros en bleu foncé encore bien encré sur leurs peau toute ridé. Ici en Israel ils ne les cachaient plus . De beaux trais parcouraient leurs visages usés par la guerre mais dans leurs yeux , il y avait toujours cette  lueur éternelle qui lés éclairaient encore malgrés tout. 

Il y  avait aussi  la jeunesse
, en uniforme, filles et garçons remplis de fraicheur et d’espoir. Des personnes plus âgées, à la retraite, assises  sur les bancs et  les trottoirs ; à l’arrêt des cars, avec  un fusil à la main ;  et dans leurs regard, cette joie de vivre car ils étaient tous réunis, enfin chez eux pour un même idéal. 

A cette époque là
, je me rappelle surtout des  mots de mon  père à la descente de l’avion. En foulant pour la toute première fois la terre d ’Israel, il se retourna calmement en nous murmurant d’une voix tremblotante  ‘’Ici on  ne nous traitera  plus jamais de sale Juif ‘’.

Albert de Paname.
(En photo : Albert de Paname ; le Kotel (phot originale d'Albert de Paname).

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

loulou 26/10/2008 22:22

Son nom me dit quelque chose...
Je l'ai déjà vu quelque part !
A t il fait des soirées en Suisse ?

Alex 22/10/2008 14:24

Je me suis dit pareil y'a 2 ans quand je suis venu vivre à tel-aviv

Hey Rik 22/10/2008 12:20

C 1 Cadillac kil conduit ?

Julia Eisenberg 22/10/2008 11:58

Mes parents m'ont dit la même chose quand on est arrivés en Israël en 73. C'était l'époque ou rien n'était comme aujourd'hui. Quelle époque. J'étais jeune, mais quels souvenirs magnifiques.
Mais le livre, il parle que d'Israel ou aussi de la jet set ?

Franck 22/10/2008 11:52

Et la suite, c'est pour quand ?