Al Naqba, où est le dilemme?

Publié le par JSS

 En écoutant Galei Tsahal, le sujet d'al-naqba (Catastrophe- période qui marque la défaite des forces palestiniennes/arabes par les forces juives et la création de l'état d'Israël) la voix sonore d'une député juive du parlement Israélien plaidait avec véhémence son intention d'instaurer dans le système éducationnel l'étude de al-naqba, et afin de renforcer ses doctrines, elle insiste à ce que l'état d'Israël attribue le droit aux Israélo-Palestiniens de manifester publiquement pendant les jours de célébration de l'indépendance d'Israël.

Dans un pays où la démocratie permet aux députés Israélo-palestiniens de cracher leur venin durant les cessions parlementaires Israéliennes, cette demande ne fait qu'approfondir le clivage du peuple juif sur sa terre.

Le mouvement gauche qui ne cesse de s'évertuer à inculquer à la jeune génération Israélienne des sentiments de culpabilité, des tourments de conscience, vise aussi par cette loi qu'il réclame, la remise en question de l'existence même d'Israël. Au fait, aux yeux de la gauche, les Israéliens sont des affreux conquérants, des barbares qui ont arraché aux pauvres palestiniens leurs terres. Il ne reste plus aux Israéliens qu'à s'agenouiller et demander pardon aux palestiniens pour tout le mal qui leur a été fait. Que feront les Etats-Unis, le Canada, l'Australie etc. qui ont arraché leurs terres aux indiens, aux aborigènes?

Demandez à la gauche s'ils n'ont jamais pris en considération le mal qui a été perpétré au peuple juif pendant plus de 5000 ans! Que cette terre tant convoitée par les palestiniens et les pays arabes, est la même terre qui appartenait aux juifs depuis leur ancêtre Abraham. Le savent-ils? Permettez-moi d'en douter, les gens de gauche sont des athées, ils ne connaissent ni D.ieu, et ni diable.

Apparemment, il existe en Israël une quantité non négligeable de Shlomo Sand qui cherchent à dénigrer, à délégaliser l'existence de l'état d'Israël. Les Israéliens n'ont sûrement nul besoin d'un Ahmadinejad pour menacer leurs vies et leur existence sur ce lopin de terre, ils possèdent dans leurs rangs des ennemis bien plus virulents, plus dangereux qui rognent leurs flancs, leur armée, leurs souches et leurs croyances. Il est notoire que la gauche vise à la création d'un Israël laïque sans aucune attache avec la religion juive. La gauche décalque la politique de l'Europe et de l'Occident, continents qui aujourd'hui sont confrontés par le danger d'être complètement avalés par l'Islam radical. Est-ce bien le dessein qu'Israël se souhaite? 

Il est temps de demander gracieusement à ces belles âmes nobles qui voient dans les Israéliens des imposteurs,  des vilains, des arriérés, des croyants en leur D.ieu et en ses commandements, de déposer leurs cartes d'identité Israéliennes et de plier bagage. Tous comme les Netourey Karta, ils trouveront leurs places auprès des ennemis d'Israël qui leur ouvriront les bras et les gaveront de leur dictature.

À tous les lecteurs qui voient dans cette loi réclamée par la gauche, un danger, de bien vouloir écrire une pétition et la déposer à la Knesset d'Israël. Vos voix doivent se faire entendre, elles ne pèsent pas moins que celles des députés de la gauche.

 Thérèse Zrihen-Dvir (publiée sur le blog avec demande de l'auteur)

Copyright © 2009 Thérèse Zrihen-Dvir. Tous droits réservés.

Publié dans Tribune Libre

Commenter cet article

Rachel Franco 10/08/2009 09:36

Bravo ma Thérèse !Rachel

andrew 09/08/2009 18:17

L'AMOUR ?DU COTE VERT ?MEME PAS CA EXISTE !CA S'APPELLE COPULER LA BAS !bon!jsuis ptere pas..objectif ?

Yéhoudi 09/08/2009 17:35

PAX????et l'amour dans tout ça ??

andrew 09/08/2009 01:46

QUELQUES FOIS ? NOTRE LEGENDAIRE,HISTORIQUEESPOIR , EN PREND UN DROLE DE COUP DANS LA GUEULE !

c.rahamim 09/08/2009 01:44

Le nouveau ministre de l'education est Guidon Saar.