Le 27 janvier, une date pour l'humanité !

Publié le par JSS

Comme chaque année, le 27 janvier,  l'ensemble du Monde civilisé célèbre dans l'émotion le jour de la libération d'Auschwitz .La victoire contre les Nazis a sauvegardé les valeurs de la race humaine et a sauvé le continent européen qui aurait plongé dans une ère d'obscurité et de dévastation.

Mais il  est dommage qu'aucun pays musulman, n'a eu le courage jusqu'ici,  de célébrer cette date retenue par les Nations unies pour la Journée internationale d'hommage aux victimes de l'Holocauste.

Rappelons tout d'abord que le 24 janvier 2005, l'Assemblée générale de l'ONU avait, en sa vingt-huitième session extraordinaire, organisé une manifestation exceptionnelle en commémoration du soixantième anniversaire de la libération des camps de concentration nazis. Par la résolution (60/7)  initiée par Israël et intitulée « Mémoire de l'Holocauste » qu'elle a adoptée le 1er novembre suivant, l'Assemblée générale a décidé que les Nations Unies proclameraient tous les ans le 27 janvier comme Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste.

Dix mois plus tard, le 1er novembre 2005, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution Historique (60/7) sur la Mémoire de l'Holocauste. Cette résolution a réaffirmé que « l'Holocauste, qui s'est traduit par l'extermination d'un tiers du peuple juif et d'innombrables membres d'autres minorités, demeurera à jamais pour tous les peuples un rappel des dangers de la haine, de l'intolérance, du racisme et des préjugés ». Elle a en outre proclamé le 27 janvier Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, et a prié instamment les États membres d'élaborer des programmes éducatifs qui graveront dans l'esprit des générations futures les enseignements de l'Holocauste ».

Rappelons enfin  que le 26 janvier 2007, l'Assemblée Générale des Nations Unies a adopté une autre résolution importante (61/255) sur le déni de l'Holocauste. Cette résolution a condamné « sans réserve tout déni de l'Holocauste » et a vivement engagé tous les États membres à rejeter sans réserve « tout déni de l'Holocauste en tant qu'événement historique, que ce déni soit total ou partiel, ou toute activité menée en ce sens ». Elle s'est en outre félicitée de l'inclusion par des États membres dans leurs programmes d'enseignement de mesures visant à s'opposer aux tentatives faites pour dénier l'Holocauste ou en réduire l'importance.

Ces résolutions de l'Assemblée générale montrent clairement que les Nations Unies jugent

Importante la diffusion active des connaissances relatives aux faits et aux enseignements moraux de l'Holocauste et ne tolèrent aucune forme de déni de l'Holocauste.

Comme le demandait la résolution 60/7 de l'Assemblée générale des Nations Unies, la Secrétariat générale des Nations Unis avait élaborée depuis  2007  un programme de communication sur « l'Holocauste et les Nations Unies ».

Le programme « l'Holocauste et les Nations Unies » rappelle que «  l'Holocauste, qui s'est traduit par l'extermination d'un tiers du peuple juif et d'innombrables membres d'autres minorités, demeurera à jamais pour tous les peuples un rappel des dangers de la haine, de l'intolérance, du racisme et des préjugés »

Ce programme reste ignoré dans les pays arabes  et ce malgré les efforts du  Secrétaire général de l'ONU et le Directeur général de l'UNESCO pour promouvoir ce programme à travers le monde entier. Il conviendrait aux pays arabes de consulter ce programme, en vue d'examiner  les diverses options susceptibles de permettre de participer aux efforts déployés par l'ONU pour garder vivante la mémoire de l'Holocauste par l'éducation et combattre toute forme de déni de celui-ci. La Paix passe nécessairement  par le savoir et  l'enseignement  équilibré de l'histoire. Le 27 janvier est une date pour toute l'humanité. Aucun Etat n'a le droit de confisquer les faits de l'histoire à ses « citoyens ».  Ne pas vouloir reconnaître Israël est une chose mais nier- et occulter- la tragédie de Shoah  est  certainement une autre chose.

En plus les pays arabes sont tenus, comme tous les autres pays, à respecter les résolutions des nations Unis y compris celles qui condamnent  la négation de l'Holocauste. Suivant la résolution 60/7 du 1er novembre 2005 « les États membres sont invités  de reconnaître le 27 janvier comme journée internationale du Holocauste »

Les pays arabes semblent ne pas tenir compte aussi de la résolution 61/255 de l'Assemblée générale des Nations Unies du 26 janvier 2007 et, en particulier, sa  recommandation relative à la mise en œuvre  du programme mondiale de communication sur le thème « l'Holocauste et les Nations Unies ».

Apres la résolution 60/7 du 1er novembre 2005, qui a condamné tout déni de L'Holocauste, beaucoup d'États membres (tous non arabes)  célèbrent chaque année le 27 janvier  la journée internationale du Holocauste :

Albanie, Allemagne, Autriche, Belgique, Bénin, Brésil, Bulgarie, Chili, Chypre, Colombie, Côte d'Ivoire, Croatie, Danemark, El Salvador, Espagne, Estonie, ex-République yougoslave de Macédoine, Fidji, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Guatemala,Honduras, Hongrie, Inde, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Maurice, Mexique, Monaco, Nigeria, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République de Corée, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine et Uruguay.

Étant donné membre de l'ONU, les pays arabes sont invités à reconnaître  le  jour du 27 janvier qui a été désigné par l'Organisation des Nations Unies Journée Internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste.  L'organisation de Nations Unis pour la Science et la Culture,  au lendemain des horreurs de la Seconde Guerre Mondiale, a déclaré  que « la grande et terrible guerre qui vient de finir a été rendue possible par le reniement de l'idéal démocratique de dignité, d'égalité et de respect de la personne humaine et par la volonté de lui substituer, en exploitant l'ignorance et le préjugé, le dogme de l'inégalité des races et des hommes ».

Il faut ici reconnaître, au moins ici,  le rôle majeur que joue l'UNESCO  à travers ses organes à l'étranger non seulement  en ce qui concerne les questions d'éducation, mais aussi pour ses efforts dans la  promotion de la connaissance autour de la Shoah (programme onusien par exemple sur l'Holocauste et les Nations Unies).Cette connaissance est élémentaire pour un large public arabe mal informé. Espérant qu'un jour, dans ces pays,  une vraie génération bien éclairée  rétablit  ce jour de mémoire.

- Article ecrit par: REVEIL D'ORIENT

Publié dans Divers

Commenter cet article

Nathanael 30/01/2009 17:25

Larguet... Quel scandal...
Qui veut vraiment demander l'ouverture d'une enquete sur un fait avéré ! Allez donc consulter les archives nazis, allez donc demander aux familles des déportés, etc...
Personne n'a besoin de vous prouver quoi que ce soit... Ceci dit, si vous voulez des preuves lisez donc des livres d'histoires ! Ou allez là ou l'histoire s'est déroulé !
Ou allez au musée !
Cultivez vous ! Et cessez donc de dire des insanités !

annie 30/01/2009 17:06

mon père a été déporté ainsi que toute se famille, il est le seul a etre revenu , tous les autres sont passés dans lees fours, j'ai passé mon enfance a entendre les cauchemars que mon père faisait toutes les nuits et quandje lis ce commentaire, je me dis que l'antisémitisme n'en finira jamais, comment pouvez vous etre aussi bete et négacioniste, après ce que vient de faire le pape, les choses ne vont pas s'arranger hélàs, la bétise humaine et gratuite hélas !!!!!!!!!!!!!

joel 30/01/2009 13:35

Largué ? vous l'êtes vraiment ! !

Qui vous empêche de faire des recherches ?

Seront-elles seulement OBJECTIVES ?

Larguet 30/01/2009 12:12

Votre histoire d'holocauste est montée de toute pièces. Pourquoi interdisez vous aux historiens de faire des recherches sur l'holocauste. Nous pouvons faire des recherches sur tous les domaines et faits qui ont existés ou se sont passés dans ce monde, sauf pour cet holocauste. Qu'avez vous à cacher. Que voulez vous mettre hors de portée du commun des mortels. Pourquoi tou ce tabou ce prétendu massacre qui n'existe que dans votre tête. Si vous êtes assez honnête et serein laissez cette réponse apparaître a la suite de votre texte, ainsi il y aura un débat. Peut etre qu'il y aurait quelqu'un qui va réellement me prouver que cette tuerie cet holocauste a existé.