Le Hamas impose un impôt: la corruption diplomatique

Publié le par JSS

La dépêche vient de tomber officiellement sur les écrans. Les Palestiniens qui voudront se rendre en Israël (pour se faire soigner par exemple) à partir de la bande de Gaza devront désormais en faire la demande auprès des autorités du Hamas. “Ceux qui veulent voyager via le point de passage d’Erez doivent obtenir une permission trois jours avant la date de leur déplacement”, a déclaré le ministère de l’Intérieur de ce gouvernement du Hamasistan. Cette mesure ne s’applique qu’aux Palestiniens, a précisé le ministère, et ne concerne pas les étrangers, principalement les journalistes, diplomates et travailleurs humanitaires qui se rendent dans le territoire.

Erez est l’unique point de passage pour les personnes entre Israël et la bande de Gaza. Le ministère ajoute que les agents des forces de l’ordre et les fonctionnaires de l’Autorité palestinienne qui voudront se rendre en Égypte via le point de passage de Rafah, au sud de la bande de Gaza, seront également soumis à ce nouveau régime.


LIRE LA SUITE SUR JSSNEWS

Commenter cet article