Israël multiplie les gestes de bonnes volontés

Publié le par JSS

Le gouvernement israélien  a décidé cette semaine  d'augmenter le quota des Palestiniens autorisés à travailler en Israël, principalement dans le domaine de la construction, actuellement fixé à 16.000, sur un total de 47.000 habitants des territoires qui bénéficient déjà d'une autorisation, tous secteurs confondus.

Cette mesure, qui porte sur 5.000 permis supplémentaires, dont 3.000 dans le bâtiment, et intervient dans un contexte de réduction du nombre d'émigrants étrangers qui travaillent en Israël, a toutefois fait l'objet de critiques de plusieurs associations qui exigent du gouvernement que les critères d'attribution d'autorisations soit clairement établis, et que la liste détaillée des entrepreneurs en bénéficiant, soit également publiée.

Rappelons qu’Israël et l’Autorité palestinienne ont engagé le 2 septembre dernier  leurs premiers pourparlers économiques à haut niveau depuis l’avènement de Benjamin Netanyahu à la tête de l’Etat juif en mars. Pour la première fois depuis la formation du gouvernement de Benjamin Netanyahu, deux ministres, l'Israélien Sylvain Shalom, et le Palestinien, Bassem Khoury, se sont rencontrés officiellement pour promouvoir la "paix économique" entre Israël et l'Autorité palestinienne.

Le ministre israélien du Développement régional a abordé des sujets variés tels la délivrance de visas aux hommes d'affaires palestiniens, l'export de marchandises vers l'Autorité palestinienne, ou les soins médicaux à prodiguer par Israël, aux habitants de Judée Samarie .

Il faut noter aussi un changement de la politique israélienne concernant les barrages en  Judée Samarie et ce précisément depuis la prise de fonction du Premier ministre Netanyahu. Ces dernières semaines, Tsahal a levé plusieurs des grands barrages permanents dans les territoires, principalement à l’entrée des villes, permettant ainsi aux Palestiniens une circulation presque libre entre les différentes parties de la Judée Samarie. Cette décision des autorités militaires fait suite aux opérations des forces de sécurité palestiniennes contre les infrastructures terroristes du Hamas et du Jihad islamique.

Israël a aussi décidé de faciliter le passage des marchandises dans les territoires en laissant ouvert le passage Allenby entre la Jordanie et l'Autorité palestinienne, 24 heures sur 24, qui était auparavant fermé à 20 heures tous les soirs. Israël a fait   tout ce qui est  possible pour alléger les conditions de vie des Palestiniens, à chaque fois que cela s’est révélé possible sans prendre le risque de porter atteinte à la sécurité de ses  citoyens.

Aussitôt M. Netanyahu a entreprit une politique d’assouplissement des restrictions sur le commerce intérieur. Les services de sécurité du Shin Bet et les forces de défense israéliennes se sont mis d’accord pour faciliter la circulation. Des instructions ont été émises  dans ce sens au commandant militaire de la région centre, Gadi Shami, et au directeur de l’Administration civile, Yoav Mordekhaï,pour que des barrages soient levés.

L’économie palestinienne en  Judée Samarie s'est considérablement améliorée ces derniers mois, grâce aux efforts israéliens afin de développer le marché palestinien et offrant une plus grande liberté de mouvement grâce à la suppression de barrages routiers et de points de contrôle. Le 28 mai dernier, une Commission ministérielle s’est réunie  pour l’amélioration des conditions de vie des Palestiniens de Judée Samarie. Benyamin Netanyahu, qui a présidé ce forum, a déclaré « qu’il était décidé dans sa volonté de briser les écueils administratifs afin de favoriser la mise en œuvre de projets dans ces territoires ». « Il existe dans le monde une forte volonté d’investir dans les infrastructures palestiniennes », a-t-il précisé, « et le gouvernement israélien sera là pour leur faciliter la tâche ».

L’embellie dont jouit depuis peu cette zone  on le doit  à Israël. La prospérité  actuelle de l’économie palestinienne  en Judée Samarie, montre que l’économie palestinienne ne se redresse que  grâce à Israël. Selon les données des responsables du FMI dans les Territoires palestiniens, 2009 se terminera sur une croissance annuelle de 7 %.un chiffre qui, pour la première fois depuis trois ans, représente une amélioration substantielle de la qualité de vie (1). Lors d’une visite très médiatisée qui s’est déroulée les 1ers et 2 août  dernier au poste-frontière du pont Allenby, Netanyahu s’est enorgueilli du fait que la croissance économique cisjordanienne a atteint 7 %.

Par ailleurs, le bureau de coordination humanitaire de l’ONU (OCHA) a reconnu 25 juin  dernier qu’au cours du mois passé, Israël avait pris plusieurs mesures facilitant la circulation des Palestiniens vers et à partir de quatre villes de Judée Samarie  : Jéricho, Ramallah, Naplouse et Qalqilya. Cette déclaration fait suite à l’information  aux efforts d’Israël pour la levée de nombreux barrages à travers la Judée Samarie.

Cette nouvelle mesure prise cette semaine qui porte sur 5.000 permis de travail supplémentaires pour les palestiniens, dont 3.000 dans le bâtiment, intervient dans le cadre de la nouvelle  politique israélienne  d’assouplissement. Les déclarations de Netanyahu sur l’intérêt commun de construire la paix sont  donc assorties de solutions concrètes.

Pour Israël, le développement économique est une composante essentielle du processus de paix dans la région. Et Jérusalem attend maintenant un signe fort du Président de l’Autorité palestinienne. 

Ftouh Souhail

(1) Dlugy, Yana, “West Bank economy on the mend, says IMF,” Agence France-Presse, July 15, 2009,

 http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gnEwDP3c9aJP_VsXi1DMNqQkHsdA

Commenter cet article

Yehoudi 15/09/2009 09:55

tu vois un peu la pubDjenine:la porte de sa basilique explosées par les obus israéliensDjenine: Visite de ses entrepots frigorifiques ou vous pourrez vous recueillir devant les centaines de morts faits par les sionistes et qui y furent congelés ..Djenine :ses rues pleines de surprises!! coup de poignard dans le dos,rafale de kalachnikov sur votre bus,grenade envoyée par la fenetre...une visite explosive a tous points!!

arik 15/09/2009 09:19

j imagine bien un disneyland a jenine pourquoi pas Aliwood tant qu ils y sont. plus serieusement ya effectivement un gros risque de propagande. D un autre cote si les faire bosser dans le tourisme et que ca leur rapporte du pognon les modere... j y crois moyen meme si c est un peu en gros ce que veut faire bibi.

joel 15/09/2009 07:15




05:58 
Un nouveau circuit pour les touristes : le Président israélien du Conseil Régional de Gilboa a proposé, ce lundi, un nouveau circuit touristique original de 3 jours qui comprend la visite de Nazareth, du Mont Gilboa et de la ville palestinienne de Djénine.  (Guysen.International.News)Tony Blair, l'envoyé du Quartet européen, se dit "charmé" par l'idée et le gouverneur de Djénine, Qadoura M. Qadoura lui apporte tout son soutien



Alors là , la bonne volonté frise l'insupportable !!Faire de Djénine un haut lieu touriste , c'est ridicule .Ce nid de vipère a toujours abrité l 'aile dure du terrorisme palestinien , il y a un vrai risque de faire  de ce lieu  un endroit de pèlerinage à la mémoire des assassins qui se sont fait exploser en Israel .Qu'en dit Pierre Rehov ?Et les famille des victimes , si nombreuses .Quel Kon , ce Blair !

Yehoudi 14/09/2009 13:56

des Algériens clandos!!y a meme des juifs marocains qui ramènent des femme de ménage du Marocfaut dire qu' au Maghreb y a que la Tunisie qui  tient sa place de nation correcteles algériens ils font la plonge dans les restosah! le paradis algérien depuis le départ des colonisateurs c'est plus ce que c'était ... 

arik 14/09/2009 11:46

 si tu savais le nombre de romano (pas juifs) qu on a deja!!! ya meme eu des sketch de eretz neederet sur le phenomene. dans certaines zones ya plein de chinois qui attendent les kablanj ai un pote qui bosse dans un cyber cafe de tel aviv sud il m a dit que il y a meme des algeriens clandos ...