Le Hamas n'a aucun avenir

Publié le par JSS

Nul ne peut douter aujourd'hui  que les prises de positions du Hamas, de la Syrie et de l´Iran concernant Gaza et l´ouverture du point de passage de Rafah constituent le véritable problème qui empoisonne  toute la région. L´Iran et la Syrie ont fait en sorte que le problème palestinien demeure irrésolu afin de s´en servir pour promouvoir leurs propres intérêts dans la région. La Syrie et l´Iran complotent pour exploiter le problème de  Gaza  dans leur propre intérêt. Khaled Mechaal et Ismaïl Haniye [leaders du Hamas]  ces héros, continuent de bloquer tout espoir d´une conciliation inter palestinienne. Poussé par l´Iran et la Syrie, le Hamas continue de refuser de faire la paix avec le Fatah et rejette  toute solution  pacifique que le monde entier espérait resurgir.
Téhéran et Damas  espèrent  ainsi  que le problème de Gaza ne soit pas résolu par le plus grand pays arabe [l´Egypte] et la communauté internationale. Ces deux pays voulaient que le problème palestinien ne soit plus l´affaire du négociateur égyptien et devienne l´objet de marchandages pour Damas et Téhéran.

Dans ce jeu régional macabre, l´Iran a un grand intérêt de maintenir une crise ouverte à Gaza  pour éviter de résoudre le problème palestinien avant la fin de la question nucléaire iranienne. L´Iran joue la carte du Hamas à des fins politiques, aider par la Syrie, les deux pays  se sont servis du Hezbollah (en 2006) et du Hamas (en 2008) pour provoquer deux guerres régionales sanglantes au détriment des libanais et des palestiniens. L´Iran et a Syrie luttent pour l´hégémonie régionale aux dépend du reste du monde arabe. C'est pour cela d'ailleurs  que les positions de l'Egypte  sont diamétralement opposées en ce  moment avec les positions du Hamas. Le Caire pense qu´il est impératif de sauver les palestiniens de la catastrophe, tandis que le Hamas  prétend qu´il n´y a rien de mal à ce qu´ils périssent tous, vu qu´ils deviendront martyrs et iront au Paradis.

Le Hamas pousse Gaza au massacre, et dénonce ce faisant les Arabes ou les Egyptiens qui ne leur sont pas venus en aide. Le dirigeant du Hamas Khaled Mechaal, dans sa folie, se prend pour un héros, émettant des ordres depuis sa planque de Damas à ses homologues de Gaza, leur ordonnant de se faire tuer. Le gouvernement auto-proclamé de Hamas  est le premier gouvernement musulman au monde à empêcher ses citoyens de faire le Hajj [pèlerinage à la Mecque], et le troisième régime [arabe] à massacrer son propre peuple, après Saddam Hussein et Hafez El-Assad.

Les fous du Hamas ont massacré leurs propres populations, tenu les blessés en otages et empêché [leurs citoyens] d´accomplir le Hajj et, pire encore, ils sont entrain de préparer   la région à l'hégémonie iranienne.

Il serait plus important aujourd'hui de s'opposer à l´axe Syrie- Iran, qui subventionne les mouvements religieux en Irak, au Liban mais aussi  aux territoires autonomes. Le Hamas considère les intérêts syriens et iraniens comme cent fois plus importants que ceux de ses citoyens. Les Palestiniens doivent comprendre la vérité: les agissements du Hamas poussent Gaza vers la disparition. Le harcèlement continuel (même après le cessez-le-feu) du Sud d'Israël avec les roquettes,  payés par l'Iran, ne peut qu'exposer la région à  un nouveau conflit.

Les Arabes en général et les palestiniens en particulier sont fatigués par soixante années de conflit. Il en va de même pour les Israéliens.  Ce qu´ a fait  le Hamas aux palestiniens  depuis son coup d'Etat  meurtrier de juin 2007 est impardonnable. Ce qu'a fait le Hamas aux israéliens depuis 8 ans par ses incessants tirs de roquettes et de mortiers lancés dans le sud d'Israël sur une population civile est impardonnable. Et enfin ce qu'a fait le Hamas aussi au plus grand pays arabe, l'Egypte voisine, est également inacceptable.

Lorsque le Hamas a entreprit d´inciter les résidants de Gaza à franchir la frontière égyptienne, il est devenu évident que le mouvement espérait instaurer un émirat islamique au delà de Gaza. Le Hamas a aussi  tiré à maintes reprises  sur des soldats égyptiens qui ne faisaient que garder la frontière de leur pays. Par ses agissements, son mépris à la vie des palestiniens, des israéliens et même à la vie des voisins égyptiens, on pourrait  dire que le Hamas n´a aucun avenir dans la région.

Quand à Khaled Mechaal, le chef extérieur du Hamas – installé à Damas et non pas sous les bombes à Gaza –n'a pas à décider du sort  des palestiniens. Lui avec tout l'argent qu'il  reçoit de l'Iran et de la Syrie, il devrait plutôt penser à nourrir ses frères, développer les territoires qu'Israël leur a donnés, créer des écoles, cultiver la terre et  n'ont pas à acheter des missiles  pour  les balancer sur le sud d'Israël.

Espérant enfin que les musulmans prendront soin de ces pauvres palestiniens et qu'ils  lutteront contre le Hamas et tous ces mouvements islamistes, terroristes, qui cherchent à islamiser le monde, à instaurer la Sharia pour le profit de quelques millionnaires...
- Article rédigé par Réveil d'Orient*-

* pseudonyme. Réveil d'Orient se définit comme : Une  libre voix défiant la censure islamique

Publié dans Monde Arabe - Liban

Commenter cet article

meliam 02/02/2009 18:51

Si le Hamas n'a aucun avenir dans la région, doit-on alors en vouloir à Israel ? (je me suis posée la question dans un article). quelle est votre opinion ?