Un centre commercial de luxe pour la capitale du terrorisme palestinien

Publié le par JSS

Par Avi Issacharoff pour Haaretz, traduit de l'anglais au français par Jonathan-Simon Sellem pour le blog JSS.

Le ciel de Jénine s'est illuminé le mois dernier... Et il ne s'agit pas de "balles traçantes" ou de "flash bombes", mais de fêtes et de feux d'artifice, déclenchés à l'occasion de l'ouverture de Hirbawi Home Center, un nouvel établissement de luxe sur les hauteurs de la cité.
L'immeuble de cinq étages vient de coûter la bagatelle de 5 millions de dollars selon son propriétaire. A l'intérieur, on se retrouve bien loin des artères de la vieille ville et de son shouk. Seules les marques de luxe sont représentés... Comme l'annonce la publicité présente dans tous les journaux palestiniens de Judée et de Samarie.
L'ouverture de ce supermarché du luxe est un réel succès. L'entrepreneur cible la classe supérieur des castes palestiniennes et cela fonctionne. C'est ainsi qu'il prévoit d'ouvrir dans les prochains mois, 5 autres supermarchés de ce type. Quatre en Judée-Samarie et un cinquième en Jordanie.
La prochaine ville à bénéficier d'un pareil centre commercial sera Ramallah. D'ailleurs, le centre commercial de cette ville à déjà ouvert une partie de ses portes. Toute un étage du centre est en travaux maix dans les autres parties, les affaires vont bon train. Après quoi, le Hirbawi Home Center ouvrira ses portes à Hévron, Naplouse et Tul Karem.
«Cela peut sembler dingue de l'extérieur», affirme le PDG de la chaîne, Ziad Tourabi, "mais pour nous c'est tout à fait censé. Nous croyons que nous pouvons faire de très beaux profits. Beaucoup de gens dans vivants dans la région ont beaucou d'argent, mais ils n'ont nulle part ou le dépenser. Et quand bien même ils le dépensent, ils n'ont pas la qualité. Nous leur offrons la meilleure qualité qui soit. "
Cette description ressemble pas à ce que l'on s'imagine de la région (on pense davantage au pauvre village palestinien ou au camp de réfugiéssurpeuplé... D'autant plus que la population dit survivre grâce au maintien de l'aide internationale). Mais il s'avère que la très grande majorité des palestiniens considèrent un écran plasma avec le son surround stéréo et chaises confortables comme étant essentiels.
Ici, au cinquième étage de ce supermarché du luxe de Djénine, situé dans les champs séparant Israël de Jénine, la demande de matériel High-Tech est considérable. Ainsi, sont présentés d'énormes écrans de télévision, les aspirateurs sans sac, machines à caffé Nespresso et la liste est longue. Turabi fait remarquer que certains produits ne sont disponibles que dans les magasins Home Center. «Nous avons également une machine à espresso qui broie les grains de café", dit-il. «Les gens veulent de plus en plus de ces produits. Ils les demandent pour la qualité". La plupart des produits en vente sont importés par le port israélien d'Ashdod. "Nous avons des accords exclusifs avec un certain nombre de marques», dit Tourabi. "Ils ne commercialisent leurs produits que chez nous".

Pour lire l'interview du PDG
cliquez ici -lien en anglais-

Commenter cet article

Chaibane 23/06/2009 15:30

Des investissements en Judée-Samarie et à Gaza favoriseront certainement l'activité économique sur ces territoires souvent secoués par des actes de violence et de terrorisme. Des emplois seront créés et la situation des habitants ira en s'améliorant au fil du temps. Les projets économique et touristique serviront de points de rapprochement entre les sionistes pacifiques et les familles palestiniennes qui y résident dans les parages. Cependant, en attendant la création d'un Etat palestinien en Jordanie, Gaza et la Judée-Samarie seront déjà une région très développée et qui deviendra un riche Lander exploité communément par des entreprises israélo-palestiniennes grace à la générosité du Sionisme. Nathan Mostafa Chaibane