Pendaisons de civils et lynchage de policier en Iran

Publié le par JSS

http://www.antagoniste.net/WP-Uploads/2007/08/02irang550.jpg

Le régime des mollahs a pendu six personnes le 1er juillet à Téhéran à la prison d'Evine sans donner de détails sur leurs identités ou les accusations. Lundi le régime a mis en place un comité de trois personnes composé de ténors du régime pour examiner les dossiers des personnes arrêtées dans le cadre du soulèvement du peuple iranien. Les membres de ce comité comptent au nombre des principaux responsables du massacre de 30.000 prisonniers politiques au cours de l'été de 1988 et des meurtres en série à la fin des années 1990. Vendredi dernier, le mollah Ahmad Khatami, membre de l'Assemblée des Experts, a déclaré que les manifestants étaient en «guerre contre Dieu » et a exhorté les autorités à « traiter avec eux jusqu'à ce qu'ils soient totalement éradiqués ». Ces exécutions, qui sont destinées à semer la terreur et à contrer la colère et le mécontentement populaires, ne permettront pas de résoudre les très nombreuses crises auxquelles le régime est confronté dans la phase finale de son existence.

Dans le même temps,
un commandant des gardiens de la révolution qui a joué un rôle actif dans la mort et les arrestations de manifestants ces derniers jours, à Karadj, dans la banlieue ouest de Téhéran, a été pris et passé à tabac par la population.
Mahmoud Dadgou, qui dirige également le Conseil municipal de Karadj est directement impliqué dans la répression du soulèvement populaire à Karaj. Selon des informations parvenues de cette ville, il est dans un état critique.

JSS et CNRI

Publié dans Ayatolland d'Iran

Commenter cet article

Yéhoudi 02/07/2009 19:46

Le troncage ne nuit quà son auteur.?????????????????????????????tu veux dire le tronquage ??parce que le tronchage, c'est ce qui te pend au nez ...

Gally 02/07/2009 10:55

Pitoyable argumentation que de nous sortir que d'autres personnes n'ont pas été pendues... Cela change-t-il quoi que ce soit pour les 6 l'ayant été ?

BOUZIANE 02/07/2009 09:43

Pour votre information:International 02/07/2009 - 09:19
Iran: Six personnes pendues pour meurtre
Six personnes ont été pendues pour meurtres en Iran, mais la vie de deux autres condamnés a été épargnée par les familles de leurs victimes, écrit jeudi le journal iranien Etemad. L'exécution d'une neuvième personne, qui avait 16 ans au moment où il avait commis son crime en 1992, a été reportée sur l'ordre du chef des services de justice iraniens, l'ayatollah Mahmoud Hachémi-Chahroudi. Quant vous citez une information, allez jusqu'au bout. Le troncage ne nuit quà son auteur.

JSS 02/07/2009 20:45


Bouziane, vous tronquez l'information.
Il y a trois jours: 4 pendaisons
il y a 2 jours: 1 pendaison
Hier, 12 pendaisons... 6 pour meurtres... Et 6 autres dont je parle ici!
Lisez les journaux mon ami, lisez les blogs des révolutionnaires Iraniens, renseignez-ous et cessez de critiquer en vous rapportant à la presse dictatoriale iranienne!