Au Liban, on fête la francophonie... En arabe !

Publié le par JSS

Malgré les milliers de billets gratuits et une cérémonie d’ouverture “merveilleuse”, les Jeux de la francophonie de Beyrouth n’ont pas attiré la foule. La faute à la France elle-même, qui semble se désintéresser de son héritage linguistique.

C'est une grosse claque que la francophonie vient de recevoir au Liban. Une claque d’autant plus douloureuse que ce pays est considéré comme le haut lieu de la langue française au Moyen-Orient. Or la “douce mère” [nom jadis attribué à la France par les Libanais] n’est apparemment plus capable d’assez de tendresse envers ses fils. A moins que ce ne soient ceux-ci qui se rebiffent. En tout cas, les Français n’ont pas trouvé de quoi se rassurer sur la pérennité de leur grandeur coloniale en ce jour d’ouverture des Jeux de la francophonie à Beyrouth [du 27 septembre au 6 octobre 2009], même si toutes les statistiques montrent que l’essor de l’anglais n’est pas venu à bout de la langue de Molière au pays du Cèdre.

LIRE L'ARTICLE INTEGRAL SUR LE NOUVEAU SITE DE JSS: http://jssnews.com

Publié dans Monde Arabe - Liban

Commenter cet article