Le mythe des "juifs voleurs d'organes" date du moyen-âge

Publié le par JSS

Longtemps appréhendé comme une simple caisse de résonance de discours et d'idées nés ailleurs, Internet s'impose désormais comme le lieu de production et de propagation privilégié des théories du complot les plus extravagantes. Le thème du « complot juif » en particulier y affiche, sous couvert d'« antisionisme », une forme insolente. C'est une véritable campagne de haine qui s'est en effet déchaînée sur la Toile au cours des dernières semaines.

Le prétexte en a été fourni par la publication dans un journal suédois, le 17 août 2009, d'un article établissant abusivement un lien entre, d'une part, un trafic de reins démantelé aux Etats-Unis en juillet dernier et, d'autre part, des rumeurs malveillantes accusant l'armée israélienne de prélever secrètement des organes sur des cadavres de Palestiniens.

Le journaliste suédois Donald Boström, par qui la polémique est arrivée, a soutenu depuis lors que Tsahal se livrait au commerce d'organes depuis cinquante ans et que le nombre de Palestiniens ayant fait l'objet de vol d'organes dépassait le millier.

Ces accusations, Boström les avait déjà formulées dans un livre paru en 2001. Pourtant, deux jours après la publication de son article, il avait admis, sur les ondes de la radio Kol Israel, qu'il « n'avait aucune idée » ni « aucune preuve » de la véracité de ces accusations.

La famille et les proches d'un Palestinien dont la dépouille aurait, selon lui, fait l'objet d'un vol d'organes, ont également concédé qu'ils ignoraient si des organes avaient effectivement été prélevés.

« Alimenter la banque d'organes de l'entité sioniste »

Las, ces mises au point n'ont pas empêché le délire conspirationniste de se répandre, comme en témoigne la dénonciation récente, dans la presse algérienne, d'un vaste complot juif international ayant des ramifications jusqu'au Maghreb, où des enfants seraient kidnappés afin d'« alimenter la banque d'organes de l'entité sioniste ». Des « bandes juives » seraient même « actives dans plusieurs pays arabes ».

Ces accusations abjectes ne sont pas sans précédents. Au Moyen-Orient, elles courent souterrainement depuis plusieurs années et imprègnent peu à peu les consciences.

Le blockbuster turc La Vallée des loups-Irak, sorti en 2006, comporte ainsi une scène dans laquelle un médecin juif américain prélève les organes de victimes civiles irakiennes de la prison d'Abu Ghraïb pour les expédier à de riches clients occidentaux. En 2004, la télévision iranienne avait également diffusé un feuilleton dans lequel des Israéliens complotaient pour s'emparer des yeux d'enfants palestiniens.

S'inspirant directement d'une dépêche de l'Irna (l'Agence officielle de presse de la République islamique d'Iran) publiée sept ans plus tôt, deux sites extrémistes animés par l'ancien responsable d'un groupuscule néo-nazi, Vox-NRGeostrategie.com, ont diffusé début août une information purement mensongère selon laquelle le ministre israélien de la Santé aurait reconnu, fin juillet 2009, que l'armée israélienne prélevait des organes sur des cadavres de Palestiniens. et

Symptôme de l'époque, l'intox a eu le temps de se disséminer à travers toute la Toile sans que personne ne prenne la peine de la soumettre à examen.

La légende des « Tziganes voleurs d'enfants »

Les fables relatives aux vols d'organes ne visent pas que les Juifs, tant s'en faut. En France même, une rumeur persistante s'appuyant sur la légende des « Tziganes voleurs d'enfants » veut qu'un réseau mafieux roumain écume les rues de Marseille à la recherche de jeunes gens pour les dépecer.

Ces exemples montrent bien que le mythe contemporain accusant Israël de voler des organes n'est qu'un des avatars de la rumeur moyenâgeuse accusant les Juifs de s'adonner au « meurtre rituel ». Une rumeur qui a pris naissance en Europe, il y a plusieurs siècles, avant d'essaimer au Moyen-Orient où un best-seller publié en 1983, L'Azyme de Sion, présente les crimes rituels juifs comme une réalité historique.

Le renversement de la charge de la preuve est un procédé classique de la rhétorique conspirationniste dont la logique infernale consiste à considérer comme une preuve déterminante de sa culpabilité les réticences de l'accusé à réunir les preuves de son innocence.

Au regard de ce qui se dit sur certains forums de discussion, beaucoup semblent estimer que l'Etat hébreu a des choses à cacher, qu'il craint l'ouverture d'une enquête internationale. Interrogé sur ce point, Benny Dagan, l'ambassadeur d'Israël en Suède, a répondu, excédé :

« Vous savez quoi, j'ai une suggestion à vous faire. Pourquoi ne feriez-vous pas une enquête pour savoir si le Mossad et les Juifs étaient derrière l'effondrement des Twin Towers ? Pourquoi ne ferions-nous pas une enquête pour savoir si les Juifs répandent le sida dans les pays arabes ? Pourquoi ne ferions-nous pas une enquête pour savoir si les Juifs tuent les enfants chrétiens pour préparer les matzot de Pessah ? »

Selon toute vraisemblance, les allégations gratuites qui circulent sur le web selon lesquelles tout un pan de la société israélienne et de la communauté juive dans le monde serait partie prenante d'un vaste complot international visant à dissimuler, depuis cinquante ans, un trafic d'organes prélevés sur des cadavres de Palestiniens ou sur de jeunes Algériens kidnappés dans leur pays ne feront l'objet d'aucune enquête officielle.

Une chose est sûre cependant : ceux qui ont instillé le doute sur ce sujet ont d'ores et déjà atteint leur but.

Par Par Rudy Reichstadt pour rue89.com

Commenter cet article

Yéhoudi 04/10/2009 11:28


Monsieur JSS

vous dites que nous sommes "observés"

heureusement encore!!...c'est ça la rançon de la célébrité ...en attendant la gloire..je te ferais proposer pour une déco,style Arts et Lettres ...t'es encore trop jeune pour postuler au bleu ou au
rouge ..

j'ai les deux pendantes, (hé!ho! je ne parle pas de mes "bene pendentes" moi le Pape des Fous)
je parle des deux décos d' officier de l' ordre national du mérite et de la légion d' honneur ...

ça sert juste pour les arborer lors de manif officielle,style dépot de gerbes et discours du 11Novembre au monument aux morts...ou encore réception (dans ton cas) offerte par le nouvel Ambassadeur
de France en Israel...

Succés immense garanti!!
les dizaines de regards envieux sur tes deux médailles!!

et tu repenses a Napoléon et son hochet pour adultes et a l' inciomparable Louis Jouvet dans "entrée des artistes"
et puis les braves fonctionnaires qui nous lisent doivent se fendre la peche plus d'une fois les bougres!!


Miss Caustic 04/10/2009 10:56


Enfin, tout ça nous donne un sacré pouvoir.
Si peu nombreux et si efficaces !
En plus d'être à l'origine de tous les maux de la terre, on avance, on avance.
Et au fond...on les emmerdes.


Chaibane 03/10/2009 21:22


Au Maroc aussi, une certaine presse manipulée par un lobby hostile à une normalisation entre Rabat et Jérusalem, a publié des articles consacrés à ces allégations. Ceci dit, si maintenant, il y a
vraiment eu, un trafic de reins aux Etats-Unis à des fins commerciales et qui a été organisé par un gang opérant en solo et qu'elle que soit sa religion ou sa nationalité. On ne va
pas, tout de même pas imputer ces activités illicites aux Juifs et aussi à Israël parce au sein de la bande s'y trouvait un ou deux Israèlites. Ce ne sont que des dénonciations
calomnieuses qui resteront sans lendemain et qui sont alimentées par de puissants lobbies qui tentent de nuire par tous les moyens possibles au  sionisme: l'idéologie du présent et
également de l'avenir. En revanche, s'il s'est avéré que l'armée israélienne prélevait des organes sur les cadavres de palestiniens avec l'accord de la famille des victimes, en
contrepartie de compensations financières, afin de sauver des vies qui pourraient l'être encore. Je pense que lorsque, l'on est devant une telle situation, c'est délicat pour les deux
parties de prendre une aussi grave décision A mon sens, le débat devra se focaliser sur le journal suédois qui s'est permis sans respecter la déontologie du journalisme
d'investigation, de publier un dossier sans en maîtriser les tenants et les aboutissants. Puisqu'il s'agissait en vérité de faire ternir l'image de l'Etat hébreu en faisant échouer les
négociations sur un gros contrat d'armement entre Israël et un de ses clients en Asie, alors que plusieurs pays concurrents et non des moindres étaient en lice y compris la Suéde. Suite à
ces accusations sans fondement contre l'Etat juif, c'est un consortium Anglo- franco-italien qui a pu remporter ce marché . Par ailleurs, Les spécialistes de l'intoxication
ont pu évoquer notamment le Maroc dans un scandale qui en somme relève d'un fait divers,  si on admet d'abord, qu'il a réellement exister, c'est uniquement pour faire voler
en éclats les retouvailles marocco-israèlienne. Ils n'y arriveront jamais! Nathan Chaibane


Yéhoudi 03/10/2009 18:57


accés difficile aux commentaires!!

bug ??


JSS 03/10/2009 20:06


"nous sommes observés"...


Moshe 03/10/2009 17:53



Moi ce dont je suis sûr et certain c'est que la france vole bien des organes sur les personnes décédées en état de fournir encore des organes valables!

Mais rassurez vous elle n'est pas la seule ! Allez donc voir en amérique du sud où c'est monnaie courante!
Et rappelez vous donc de cet émirat arabe qui dans un aéroport a fait kidnappé un enfant occidental pour lui prélever des organes moyennant finance après
coup!?