L'Arabie Saoudite cherche à contraindre la Russie sur l'Iran

Publié le par JSS

En négociations avancées avec la Russie pour un contrat de fournitures d'armement comprenant des hélicoptères, des tanks, des blindés et des systèmes antiaériens à hauteur de 2 milliards de dollars, l'Arabie Saoudite pourrait y joindre une commande supplémentaire particulièrement attrayante pour Moscou : l'achat de missiles S-400, le système antimissile russe le plus novateur, ce qui porterait le contrat à 7 milliards de dollars. Mais, selon le Financial Times, les Saoudiens posent la condition que Moscou n'effectue pas la livraison de missiles antimissiles S-300 à Téhéran prévue dans le cadre d'un contrat négocié depuis 2007 pour un montant de 1 milliard de dollars. "La Russie est sous la pression des Etats-Unis et de plusieurs Etats du Moyen-Orient, dont Israël et l'Arabie Saoudite", affirme le FT.
Konstantin Makienko, un expert du Centre d'analyse des stratégies et technologies russe, cité par le journal des affaires moscovite Vedomosti, explique que "l'Arabie Saoudite sait utiliser ses achats d'armes pour défendre ses intérêts auprès de ses fournisseurs. En réalité, l'achat de missiles S-400 est superflu pour l'armée saoudienne : l'espace aérien du pays est contrôlé de fait par des conseillers militaires américains et britanniques, qui l'assistent dans l'utilisation de systèmes d'armes provenant de leurs pays."

Publié dans Monde Arabe - Liban

Commenter cet article

DanielB 04/10/2009 19:36


Bonjour ,
C'est le même procédé qu'avait essayé Uribe pour les livraisons d'armes au Venezuela .
http://en.rian.ru/analysis/20080527/108608879.html

Russian weapons: Colombia wants to out-buy Venezuela


Francisco Santos, vice president of Colombia, is to visit Russia early in June. The subject matter of the first such call in the history of relations between the two countries will be
military-technical cooperation.
Colombia, worried by the Hugo Chavez regime building up its military muscle, is determined to maintain the balance of strength. For this reason it is prepared to buy weapons from Russia
Avec la Séoudie s'ajoute le fait du " scandale BAE " et la volonté des Séoudes de disposer de munitions guidées GPS  , ce qu'on leur refuse .
http://www.wsws.org/articles/2007/jul2007/bae-j21.shtml

Amha , marchera pas !

Cordialement

Daniel BESSON



Chaibane 03/10/2009 22:55


Si l'Arabie Saoudite voudrait faire preuve de bonne volonté, elle n'a qu'à encourager la normalisation entre Israël et le Maroc. Partant du fait que le cas du Maroc est spécial, pour
avoir eu parmi sa population des centaines de milliers de citoyens juifs dont un grand nombre ayant choisi leur Alyah vers Israël, mais qui conservent toujours la
nationalité marocaine. Nous, comprenons parfaitement la position de l'Arabie Saoudite en tant qu'étendard des Lieux saints de l'Islam et son rôle pour défendre les intérêts des pays
islamiques. Mais on n'arrive pas à suivre, les méandres sombres de sa politique lorsqu'il s'agit de la relation qu'entretient le Maroc avec ses compatriotes israélites en Israël
et dans sa capitale immuable Jérusalem. Nathan Chaibane