Les origines du judaïsme tunisien

Publié le par JSS

Les origines du Judaisme Tunisien, selon la formule consacrée, se perdent dans la  nuit des temps...il en est de meme de l' Algérien et du Marocain... Croire que les Juifs ont une histoire confondue avec l' empire romain serait un pas a ne surtout pas franchir .
La Tradition veut que la Synagogue de Djerba, la Ghriba,soit contemporaine de la destruction du premier temple;c'est une charmante tradition...
Par contre la quasi certitude d' une présence Juive   parmis les Phéniciens maitres de Carthage a bien été mise en évidence par les découvertes  des Nécropoles Puniques de Gammart...sur le Djebel Ghars, je crois,j'ai eu l' accasion de  visiter le lieu il y a bien longtemps...
Ce lieu fut étudié a fond par un Père Blanc, le Révérend Père Delatre qui était pensionnaire de la Primatiale de Byrsa(colline la plus élevée de Carthage)le  fruit de ses travaux a fait l' objet d' une publication savante a la fin du 19 eme siècle et peut etre consulté a la bibliothèque Nationale sous le titre: "la nécropole juive de Carthage-Tombeaux des Ravs et des prêtres".
On y enterrait aussi bien les Juifs, mais peut on parler de Juifs a cette époque ??mieux vaut dire les Judéens vivant  a Carthage..leurs Ravs comme l' indique le titre que les pretres du culte de Moloch...
Il est intéressant de noter que cette nécropole, creusée dans le roc se présente un peu comme les Catacombes (une bonne lampe de poche et un pull sont nécessaires...)les galeries sont creusées a flan de cette collie, les tombes sont superposées comme des logettes, ce qui a l' époque est typique de l' inhumation des Judéens en terre d' Israel ou une "salle de séjour" funéraire accueillait les corps de plusieurs générations...un ossuaire était meme prévu pour faire de la place aux nouveaux venus.....et on comprends bien mieux, sachant cette pratique, l' expression qui revient souvent dans la Thorah " ...et il alla se coucher a coté de ses pères ..."pour dire qu'il avait défuncté.
En Hébreu se type de sépulture est bien connu sous le nom de Koukhime (pluriel de Koukh). Je dois a Aschkel une documentation de haut niveau a ce sujet, en effet rares sont ceux qui connaissent ce mot..que j' ai entendu pour la première fois dans la bouche du Professeur Gérard Nahon quand je lui exposais le sujet de mes recherches. D'autres vagues de Juifs ,toujours des Judéens ,vinrent se déposer en Tunisie..on sait que Titus déportera en Tripolitaine et en Tunisie 30000 d' entre eux en 70 de l' ère Chrétienne....
Quelques 60  ans plus tard(date de la révolte de Bar Kochba ?? ou prémices de la révolte ??) le sentiment national Juif est encore assez violent pour que ces Juifs éxilés et ayant fait souche dans le Delta du Nil et en Cyrénaïque se soulèvent et provoquent les célèbres "Juiveries de Cyrène" au cours desquels des  milliers de Grecs et de Romains  seront massacrés par vengeance envers les descendants de ceux qui détruisirent te Beit Ha Moqdache
Et bien sur la répression sera terrible...la Légion Cyrénaica forte de plusieurs dizaine de milliers de soldats sera dépéchée sous les ordres de Marcus Turbo...le nettoyage sera bien exécuté: l' Egypte et la Lybie septentrionanle deviennent Judenrein.
Les auteurs modernes spécialistes de cet épisode, tels que Gauthier, auteur de l' excellent " les siècles obscurs du Maghreb"s'accordent a reconnaitre que ces "juiveries" étaient organisées de manière militaire,laissant ainsi entendre l' alliance de ces Juifs et des tribus berbères  du Djebel Nefoussa et du Djebel Demmer contre le romano-byzantin haï par les deux ethnies. Ces Juifs ,une fois de plus éxilés (on comprend mieux  la fonction d' Exilarque chez eux) vont s'enfoncer dans les régions montagneuses du Serous (d'ou l' origine du nom Seroussi...) et du Djebel Demmer (Bonjour cher Monsieur Demri) ainsi que dans les régions steppiques de la Tunisie, les hauts plateaux de l' Algérie, les Aurès... Le sud du Maroc et la Vallée du Drâa (d'ou les Draï, dray,ederhy, etc )parmi leurs alliés naturels berbères qui leur font bon accueil.
Gauthier attribue a ces Judéo-berbères, prototype des grandes confédération Zénètes qui auront leurs heures de gloire avec l' Islam, l' introduction du Palmier dattier et du premier 4X4  de cette histoire , le dromadaire la rencontre de ces éléments va provoquer un choc culturel  fort.. l'animal abolit les distances et l' arbre se révélera etre le créateur de ces relais connus sous le nom d' oasis...
(suite au prochain ...Roch Hachana !)
Par Yéhoudi

Publié dans Tribune Libre

Commenter cet article