11 septembre 2001; et si c'était les russes ?

Publié le par JSS

Il existe bien des théories et hypothèses concernant le 11 septembre 2001. Les thèses du complots sont partout ! "Les américains auraient tout planifié", "il n'y avait pas de juifs dans les tours jumelles", "le mossad est derrière ces attentats" ou même "il n'y a jamais eu d'attentats le 11 septembre 2001.

C'est de la pure invention" (si, si, je vous le promet, certains y croient vraiment à cette dernière théorie paranoïaque).D'autres analyses tendent à démontrer par des bouts de ficelles comment la Chine pourrait-être le commanditaire parfait. Le Japon également (l'imaginaire collectif se nourrit dans ce cas des Kamikazes nippons lors de la seconde guerre mondiale).Mais une nouvelle théorie est à creuser. A mon sens en tout cas.

Celle de la filière Russe. Ce n'est pas moi qui y ait pensé le premier. Je l'ai découverte en lisant le livre plus que passionnant de Nima Zimar (les orthographes divergent).  Cette jeune femme à édité il y a quelques années une autobiographie intitulé "Je devais aussi tuer". Elle raconte alors son expérience au sein du Mossad. Un livre trépident. Chacun se fera son opinion sur la réalité des évènements mais dans ce cas précis, je reste "naïf" et croit réellement son récit.

A la fin de son livre, l'auteur raconte sa soirée entre amis de travail. On s'y échange des impressions sur les évènements internationaux, on y parle des états arabes, des dictateurs en place,  etc. Et on parle aussi du 11 septembre 2001. Le 11 septembre 2001, des hommes auraient pris le contrôle de plusieurs avions en ayant juste appris à piloter sur des simulateurs de vols.

Après avoir coupé le système de géolocalisation, ils ont traversé des centaines de kilomètres avec une précision "digne du plus grand cocu du monde" pour s'écraser, entre autre, sur les tours jumelles. Comment cela est-il possible ? C'est ici que les Russes entrent en jeu.Il existait à l'époque seulement deux système de géolocalisation dans le monde. Le premier était le GPS américain (système civil et militaire) et le "GPS Russe" (je ne me souviens plus du nom exacte).

Ce dernier est un système de géolocalisation uniquement militaire dont seul le Kremlin détient les codes d'accès.De plus, en débranchant tout le système électronique de l'avion commercial, les pilotes se sont retrouvés dans les conditions exactes d'entraînement des pilotes Egyptiens lorsqu'ils étaient formés par les Russes dans le milieu des années 60.

Enfin, dans mon article précédent intitulé "Analyse d'un monde sans la Russie", je tient à démontrer les liens occultes entre les Russe et les Jihadistes. Pour ceux ne l'ayant pas lu, je vous invite à le consulter sur le site.Tout pourrait donc s'être déroulé ainsi : Après un rapprochement entre le milliardaire Ben Laden et ceux qui sont prêt à tout pour de l'argent (les russes), ces derniers auraient acceptés d'aider les terroristes à destabiliser le monde en frappant le colosse là ou ca fait le plus mal : sur son territoire. La Russie aurait donc formé les islamistes à l'art du pilotage ainsi qu'aux différentes manières de couper les système électriques sans rendre l'avion incontrolable (ce qui est très technique puisqu'il ne faut pas couper le fil de l'alimentation par exemple).

Dans le "pack formation", la Russie aurait aussi accepté de délivrer des codes d'administrateurs pour utiliser le système de géolocalisation militaire russe sans pour autant se faire repérer par les radars américains.De plus, en étudiant la manière dont les détournements ont eu lieus et dont les attentats ont étés conçus, on se rapproche davantage des techniques russes qu'arabes (qui sont en général beaucoup moins abouties et réfléchies).

Cette théorie que je jette ici en pature n'en est qu'une de plus. Mais elle me semble coller à la réalité du temps. Enfin, et d'un avis tout à fait personnel, je ne pense pas que les américains n'ont pas déjà pensé à cette situation. Mais dans ce cas précis, je pense que le gouvernement de l'Oncle Sam n'a surtout pas voulu ré-activer une guerre froide au moment où ils avaient l'occasion de démontrer simplement leur force en écrasant les Talibans (Les russes s'étaient embourbés en Afghanistan, notamment grâce au sénateur Charlie Wilson qui à réussi à fournir à la guerilla des armes adéquates). En écrasant les Talibans, (dans un premier teps en tout cas) les américains ont surtout montré à la Russie que eux, ont réussis là ou les Soviétiques ont échoués... Une démonstration de force qui, 8 ans plus tard, s'est inversé (certainement au profit des russes qui, aujourd'hui, arment les talibants)

Publié dans USA

Commenter cet article

Yehoudi 13/09/2009 20:26

"Il y a de plus en plus de cons chaque année. Mais cette année, j'ai l'impression que les cons de l'année prochaine sont déjà là" (Coluche)

DanielB 13/09/2009 19:09

Citation : Daniel, vous l'avez écrit vous-même, le système est devenu public en 2007 !..Mais vous savez, cet article n'est qu'une hypothèse et je ne demande qu'une chose: qu'elle soit fausse !Quand vous parlez du GF38, vous parlez du grenoble football 38 ?Un signal de geolocalisation ne peut pas être " rendu invisible ".La première methode consiste à le brouiller , c'est le " Virelou " , la crecelle , sur " Radio Londres " durant la seconde guerre mondiale .On rend le signal incomprehensible en lui superposant un autre signal mais l'ensemble reste détectable .De plus le brouilleur est facilement repéré en temps que source d'émission .La deuxième méthode consiste à le crypter , c'est " Canal + " diffusé en clair puis en " crypté " : Dans les deux cas on le detecte mais dans le deuxième cas il est incomprehensible pour ceux qui n'ont pas le decodeur ( militaire dans le cas du GPS ou du GLONASS ) .C'est le choix adopté par les gestionnaires du GPS et du GLONASS ( et probalement des systèmes Européens , Chinois ,........ ).Sur une portion de territoire ce signal peut être rendu " incompréhensible " pour des raisons evidentes de sécurité à certains utilisateurs par les gestionnaires de la constellation sur un simple ordre envoyé aux satellites . C'etait le cas lors du débat sur la vente de munitions " guidées par GPS " à l'Arabie Seoudite : Le signal ne sera pas crypté en cas de conflit avec l'Iran mais il il ya de ( tres grosses ) chances qu'il le soit  s'il venait à être utilisé contre un " autre pays " .Dans ce cas le signal n'est pas non plus " invisible " : Il reste detectable mais incomprehensible .Tous les ( grandes ) nations pratiquent une " veille electromagnetique " de toutes les émissions et une émission GLONASS , même cryptée ou brouillée , aurait immédiatement été détectée .Les Russes n'ont rendu publique leur codes en 2007 que par ce c'est à cette date que des portions significatives de leur territoire ont été couverts par leGLONASS .En 2001 , les satellites ne pouvaient même pas servir pour couvrir la  Russie !C''est du commerce : Inciter  les equipementiers à introduire le décodeur de manière à générer des services ( recherche du chien perdu de Poutine , cartographie , ..........) payables à GLONASS .Le GF 38 est bien le Grenoble Foot 38 .Daniel BESSON

DanielB 13/09/2009 19:08

Citation : Daniel, vous l'avez écrit vous-même, le système est devenu public en 2007 !..Mais vous savez, cet article n'est qu'une hypothèse et je ne demande qu'une chose: qu'elle soit fausse !Quand vous parlez du GF38, vous parlez du grenoble football 38 ?Un signal de geolocalisation ne peut pas être " rendu invisible ".La première methode consiste à le brouiller , c'est le " Virelou " , la crecelle , sur " Radio Londres " durant la seconde guerre mondiale .On rend le signal incomprehensible en lui superposant un autre signal mais l'ensemble reste détectable .De plus le brouilleur est facilement repéré en temps que source d'émission .La deuxième méthode consiste à le crypter , c'est " Canal + " diffusé en clair puis en " crypté " : Dans les deux cas on le detecte mais dans le deuxième cas il est incomprehensible pour ceux qui n'ont pas le decodeur ( militaire dans le cas du GPS ou du GLONASS ) .C'est le choix adopté par les gestionnaires du GPS et du GLONASS ( et probalement des systèmes Européens , Chinois ,........ ).Sur une portion de territoire ce signal peut être rendu " incompréhensible " pour des raisons evidentes de sécurité à certains utilisateurs par les gestionnaires de la constellation sur un simple ordre envoyé aux satellites . C'etait le cas lors du débat sur la vente de munitions " guidées par GPS " à l'Arabie Seoudite : Le signal ne sera pas crypté en cas de conflit avec l'Iran mais il il ya de ( tres grosses ) chances qu'il le soit  s'il venait à être utilisé contre un " autre pays " .Dans ce cas le signal n'est pas non plus " invisible " : Il reste detectable mais incomprehensible .Tous les ( grandes ) nations pratiquent une " veille electromagnetique " de toutes les émissions et une émission GLONASS , même cryptée ou brouillée , aurait immédiatement été détectée .Les Russes n'ont rendu publique leur codes en 2007 que par ce c'est à cette date que des portions significatives de leur territoire ont été couverts par leGLONASS .En 2001 , les satellites ne pouvaient même pas servir pour couvrir la  Russie !C''est du commerce : Inciter  les equipementiers à introduire le décodeur de manière à générer des services ( recherche du chien perdu de Poutine , cartographie , ..........) payables à GLONASS .Le GF 38 est bien le Grenoble Foot 38 .Daniel BESSON

Yehoudi 13/09/2009 09:08

Salut Dojoel a bien raisonle délireux verbeux pond sa prose et se tape un Doliprane et disparait

DanielB 13/09/2009 01:54

Monsieur JSS ,Un systéme géolocalisation necessite x satellites pour couvrir une zone car il fonctionne sur le principe de la mesure ecartometrique de trois signaux envoyés par les satellites de la constellation .En 2001 , la constellation des" OURAGAN " datant de l'ère Sovietique etait inoperante même sur le territoire de la Federation de Russie .Ce n'est que récemment qu'elle est de nouveau opérationelle , http://fr.rian.ru/science/20090604/121864897.htmlDe plus ses codes ( civils ) sont disponibles pour  tout un chacun :"Aux termes du décret du président russe du 17 mai 2007, les signaux civils de GLONASS seront accessibles gratuitement et sans restriction pour les utilisateurs russes et étrangers. En 2009, six satellites supplémentaires seront placés en orbite pour assurer la couverture de toute la surface terrestre. "D'apres le charabia que j'ai pu lire , il semble être question d'un système de brouillage de signaux GLONASS .Les Russes , une société privée , ont développé en 2001 un système de brouillage des signaux  GPS  ce qui lors de l'agression contre l'Irak a donné des sueurs froides aux " forces du bien ".Malheureusement , cela ne rend pas invisible un avion civil qui dispose de ce l'on apelle un " transpondeur " qui permet de le localiser et de l'identifier , sans compter que ceux ci sont loin d'être furtifs aux radars conventionnels .Quand à mettre en place un systéme qui brouillerait les signaux GLONASS ( inexistants à l'époque au dessus de NY ) , à terre ou sur un aéronef cela le rendrait inoperant car ils fonctionnent sur le principe d'une " boule de brouillage " et la zone emmetrice est elle aussi brouillée . Ces signaux sont censés être captables " partout " et donc repréables par nature , c'est même leur raison d'être ! Une fois de plus , il n' y a rien de " secret " dans un système de geolocalisation ( civil ) .Sur le reste , les guerres en Irak et en A-stan ( consecutives au 09/11) sont globalement une " bonne affaire " pour la Russie .J'en conviens et je suis le premier à m'en réjouir .En geopolitique , les vieux proverbes " Le chat parti , les souris dansent " , " On ne peut pas être au four et au moulin " , " Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois " sont plus que pregnants .Pendant que l' " Occident " envoyait  la fine fleur de sa jeunesse se faire sauter sur des mines à quatre sous ( On pourrait évoquer le cout du raptriement des polyamputés et des polytraumatisés de Bagdad ou Kaboul à Walter Reed en passant par Ramstein AFB et le " cout social " de les gérer pendant 40 ou 50 ans* ) , et bien la Russie " se concentrait " selon les termes du diplomate Gorchakov ( XIX eme siècle ) qui a déveoppé cette stratégie : Pendant que la France et la Prusse se faisaient la guerre , la France et l'Angleterre se faisaient la concurrence en Afrique , la Russie en profitait pour mettre la main sur l'Asie-Centrale ! Au bas mot elle a pu mener " tranquillement " durant la periode 2001-2009 à terme prés de 15 programmes militaires dont le ....GLONASS pendant qu'une partie du buget de défense Etazunien servait à " assurer l'intendance " en Irak et maintenant en A-stan au lieu de s'investir dans de nouveaux programmes .Et en plus il y a la " crise " .C'est notre ami Béachél qui se lamentait que " la crise allait couter aux Etazunis , le cout d'une operation militaire de grande ampleur dans les zones tribales au Pakistan " : 700 milliards de USD . On est compattissant ;0) Comme " On ne peut pas être au four et au moulin " , pendant que les Etazunis ( habilement conseillés par Kivousavé ) defendaient  les valeurs de " l'Occident Judeo Chretien " en Irak et en A-stan et bien la Russie en profitait pour s'implanter en ......Amérique Latine ( Au Venezuela , Grrrrrrr ) et en Afrique ( Nigeria  pour le petrole , Liberia et Centrafrique pour les diamants ) .Dans l'arctique les Canadiens qui veulent devenir une " puissance arctique " ne disposent plus d'un seul helico " Search and Rescue " opérationnel de même que les Norvégiens n'ont plus un seul un hélico pour surveiller leurs frontières et leurs champs petrogaziers et sont obligés de fair appel à sociétés privés . Eh , bien pendant ce temps là , les Russes qui n'ont rien contre les Talibans et qui ne veulent pas leur (re)faire la guerre , peuvent faire faire à leurs helicos basés à Mourmansk des patrouilles et les " bichonner " tranquillement entre deux missions  tandis que les equipages ne sont pas soumis au stress de missions de guerre !........Peut on les en blâmer ? Moi pas !Car , bien sûr , les helicos Canadiens et Norvégiens prélevés sur le " front arctique " pour l'ISAF seront bon à mettre à la ferraille apres un sejour de six mois à un an ( l'A-satn est particulièrement " dur " pour le matériel )  et il faudra les remplacer ......Frais supplémentaires ! L'amiral Thad Allen mendie depuis deux ans 7 à 8 milliards de dollars auprés du Congrés pour réequiper sa flotte de brise-glaces qu'il qualifie lui_même de " geriatric " mais on lui met toujours en avant les necessités de " soutenir les boyz en A-stan" .De là à écrire que les Russes ont organisé le " 11/09 " , il y a un pas que je franchirais pas comme vous mais globalement , le " merdier Irakien " et le " merdier Afghan " est " globalement positif " pour la Russie et qu' à l'occasion (affaire de la base de MANAS ) , chaque fois qu'ils auront l'occasion de " glisser une peau de banane " sous les pieds de l'ISAF , je suis sûr qu'ils ne se géneront pas tout en souhaitant officiellement " la reussite de la lutte contre le terrorisme " .Comme je vous l'ai écrit , les " grandes compagnies " Djihadistes sont " occupées " en A-stan et cela fait ça de moins dans le Caucase . Ils ne l'ont pas inventé , c'est la " methode Du Guesclin " !Ici encore on ne peut les blâmer : " Pimento no cu dos outros é refressco ! " : Du piment dans le cul des autres , c'est ( toujours ) rafraichissant !" Daniel BESSON *Le General Leonid Ivashov commente cette situation  en disant " A chacun son tour d'être d'être dans la merde ! " Ps : Ce serait sympa de faire un peu de pub ( gratuite ) pour soutenir le GF 38 !

JSS 13/09/2009 09:48


Daniel, vous l'avez écrit vous-même, le système est devenu public en 2007 !..
Mais vous savez, cet article n'est qu'une hypothèse et je ne demande qu'une chose: qu'elle soit fausse !
Quand vous parlez du GF38, vous parlez du grenoble football 38 ?