Business Allemagne-Iran: A quoi joue... Gehardt Schröder ?

Publié le par JSS

Le commerce entre l'Iran et l'Allemagne se porte bien. Selon les chiffres du Bafa, l'autorité en charge du contrôle des exportations allemandes, il a représenté un volume de 4 milliards d'euros en 2008, en hausse de 10,5 % par rapport à 2007. En 2008, le ministère de l'Economie allemand a donné son aval à l'exportation de trente-neuf biens dits à double usage, qui peuvent servir à des fins autant civiles que militaires.
Selon Die Welt, cet envol du commerce germano-iranien – qui inquiète Israël – doit beaucoup à l'activisme d'un lobby baptisé NUMOV (Nah- und Mittelostverein e.V., soit Association allemande pour le Proche et le Moyen-Orient). Ces derniers mois, il a multiplié l'organisation de forums commerciaux et autres séminaires d'entreprise pour encourager les échanges. Le NUMOV a pour président honoraire l'ancien chancelier Gehardt Schröder, connu pour s'être opposé en son temps à toute sanction contre l'Iran. Sur la page d'accueil du site de l'association, une photo montre d'ailleurs celui-ci aux côtés du président Ahmadinejad, lors d'une visite à Téhéran en février. Sollicité par Die Welt, le ministère de l'Economie allemand s'est refusé à tout commentaire.

Publié dans Europe

Commenter cet article