La saviez-vous, les algériens sont des "pro-juifs" ?

Publié le par JSS

Après avoir instauré officiellement le Shabbat (les jours de repos ne sont plus jeudi et vendredi mais vendredi et samedi), le gouvernement algérien et plus précisément son peuple est accusé d'être pro-juif !
On peut comprendre... Si au moins les accusateurs savaient !
Alors que certains groupuscules musulamns de France tentent de boycotter les dattes originaires d'Israël, l'Etat Hébreu vend des dizaines de tonnes de ce fruit à l'Algérie. Biensûr, rien est officiel, mais au final, tout le monde le sait!
Ainsi, il est courant d'acheter des dattes "made in Bou-Saada" venant en fait d'Israël ! La raison ? Quand un arber donne 20 kg de dattes en Algérie, il en donne, en moyenne, 220 kg dans le Néguev... Israël exporte donc discrètement vers l'Algérie... Qui à son tour exporte vers la France avec des étiquettes algérienne. En fait, c'est comme ces oranges de Jaffa retrouvés sur un marché de Téhéran il y a quelques mois. Elles avaient transités par le Japon qui les a ré-exportés mais en oubliants de changer les étiquettes! La bourde...

Mais, revenons à nos moutons:
Comment qualifier ce nouveau communiqué du groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), baptisé «communiqué au sujet du changement de week-end en Algérie», commentant le changement du week-end ? Il faut d’abord noter que ce document est daté du 12 août.
Pourquoi donc n’a-t-il été diffusé que huit jours plus tard ? Peut-être qu'ils n'ont toujours pas changer le minitel pour Internet ? Non, plus sérieusement, des sources concordantes imputent cette lenteur au fait que le contenu de ce document ne fait pas l’unanimité au sein de l’organisation terroriste de Abdelmalek Droukdel, alias Mossaâb Abdelouadoud, actuel «émir» national de cette organisation terroriste.
http://www.jewishorangecounty.org/display_image.aspx?ID=233642Et pour cause ! Dans ce document, le GSPC s’en prend au peuple algérien pour avoir accepté le changement de week-end, le traitant de «pro-juif». Ce qui rappelle les déclarations takfiristes des groupes islamiques armés (GIA) à l’encontre du peuple algérien, accompagnées de pseudo fetwas autorisant le massacre, à grande échelle, de femmes, enfants et personnes âgées, dans les villages isolés et dans les villes.
Ceux qui ont accepté le changement de week-end sont accusés par le GSPC, dans ce document, de présenter «un gage d’amitié, un geste de bonne intention vis-à-vis du projet de normalisation avec l’Etat d’Israël», ne soufflant mot sur les positions très claires de l’Algérie par rapport à cette question et le soutien algérien à la cause palestinienne.
Le but de cette organisation n’est pas d’établir la vérité mais de mener une propagande aussi mensongère que mesquine en utilisant les sensibilités des populations et instrumentalisant l’Islam.
Bien entendu, le GSPC omet, volontairement, d’expliquer que le vendredi est resté jour férié, comme il passe outre les déclarations d’un ministre du Premier ministère algérien annonçant que le vendredi est un jour de repos total. Ce qui n’empêche en aucun cas  les fidèles d’accomplir la prière du vendredi.

La réalité ne sert évidemment pas les intérêts criminels des terroristes qui tentent, par le mensonge, de semer le doute. Une preuve supplémentaire que cette organisation terroriste est très loin de la réalité aussi bien économique que religieuse, et prouve une fois de plus que le GSPC est isolé des aspirations du peuple algérien.

Le GSPC se débarrasse de ses nouvelles recrues

http://homepage.mac.com/stazon/iblog/C789056423/E565232103/Media/GSPC.jpgUn autre communiqué revendiquant cette fois l’attentat suicide perpétré récemment contre l’Ambassade de France en Mauritanie, a été diffusé hier.

Dans ce document, cette organisation terroriste présente  le kamikaze comme étant un certain Abou Oubeyda Moussa Al Bassri, originaire de la capitale mauritanienne, Nouakchott. Dans ce document, le GSPC annonce que ce kamikaze a été recruté en 2008 par cette organisation terroriste.

Ce qui est très révélateur, selon des spécialistes de la question sécuritaire qui expliquent qu’«en sacrifiant une nouvelle recrue le GSPC prouve qu’il n’a pas de stratégie à moyen terme et encore moins à long terme».

Cette organisation terroriste démontre aussi qu’elle ne dispose pas de perspectives du moment qu’une nouvelle recrue ne reste pas longtemps dans les maquis pour être préparée dans le cadre d’une logique lointaine. «La nouvelle recrue est immédiatement utilisée comme kamikaze vu que le GSPC souffre de difficultés de recrutement», ajoutent ces spécialistes.


JSS et l'Algérie le Jour

Publié dans Monde Arabe - Liban

Commenter cet article

Yehoudi 03/09/2009 16:41

seule la Tunisie a conservé le droit a l' appellation deglet en nourd'ailleurs  elle ne fait pas partie de la liste suivanteCountries that do not accept Israeli passportsLegend: Israel Countries that reject passports from Israel Countries that reject passports from Israel and any other passport which contain Israeli stamps or visas

Algeria [138]
Bangladesh [139]
Brunei [140]
Djibouti [141]
Iran [142]
Kuwait [143]
Lebanon[6] [144]
Libya [145]
Malaysia (Clearance permit needed from the Ministry of Internal Security.) [146]
Pakistan [147]
Saudi Arabia [148]
Somalia[citation needed]
Sudan [149]
Syria[7] [150]
United Arab Emirates (Clearance permit needed from the Ministry of Internal Security.) [151]
Yemen[8] [152]
et je constate  avec déplaisir que mes prochaines vacances de rêve en Somalie ou au Soudan sont trés compromises.....c'est con ça...tant pis , je vais me rabattre sur  ISRAEL .....j'espère qu'il n' y fera pas trop froid et qu' il y a peu d' arabes dans les rues...

JSS 03/09/2009 16:46


Pour le froid, je ne m'inquiete pas...

Pour le reste... C'est moins sur !


naili 03/09/2009 16:05

Je pense que votre article est completement faux. Pour preuve vous nous parlé de datte israelienne qu'on vend a l'Algerie pour ensuite les reexporté avec une etiquette made in bou saada. Cependant israel produit une datte qu'on appelle  le medjoul qui est une grosse datte qu'on ne trouve pas en Algerie.  En Algerie on produit la deglet nour. De plus les dattes en Algerie sont produites dans la region de biskra, bou saada ne produit pa de datte pour l'exportation.

JSS 03/09/2009 16:21


Naili,
Israël prduit plus de 40 différentes dattes... Dont des Deglet Nour et des Medjouls. Par ailleurs, le "Deglet Nour" algérien n'existe plus. L'Algérie à perdu la qualification de producteur de
Deglet Nour.
Enfin, sachez que cet article n'a rien de "Sioniste" et que ce qui y est raconté est, en majorité, repris du site L'Algérie Le Jour. Ainsi, n'y voyez pas de "mensonges" là ou il n'y a vraiment pas
lieu de mentir.


dominique 24/08/2009 00:36

@massekaDis donc saloperie va baver ailleurs qu`ici  ignoble tache.

dissertation 22/08/2009 11:38

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!______________dissertation

Moshe 21/08/2009 21:05

Ouais ? Dommage que tu ne sois pas allé dans mon lycée à saint-ouen rue marcel cachin tu aurais vu comme les algériens aimaient les juifs  enfin le peu qui y en avait c'est à dire 5 en me comptant avec !