L'extremiste islamiste Tariq Ramadan viré de ses boulots légitimes

Publié le par JSS

La commune de Rotterdam ainsi que son université Erasmus, aux Pays-Bas, ont annoncé avoir mis fin à leur collaboration avec Tariq Ramadan. La raison de cette rupture? Le nouveau poste qu’occupe l’islamologue controversé au sein d’une chaîne iranienne. Tariq Ramadan présente une émission à la télévision Press TV, une chaîne financée par le gouvernement iranien dont les récentes répressions envers les manifestants sont décriées par les autorités néerlandaises.
Le communiqué publié par la mairie et l'université indique que ce poste est «inconciliable» avec les fonctions que Tariq Ramadan occupe à Rotterdam. Soulignant la «répression» et «une violence excessive envers des manifestants» en Iran, cette relation indirecte avec le régime de Téhéran est jugée inacceptable et «entache la crédibilité» des travaux du chercheur. L’intéressé a déclaré, à une radio néerlandaise, vouloir porter plainte pour «l’honneur et la dignité» précisant que sa collaboration avec Press TV était «connue depuis un an».
L’islamologue suisse enseignait à Erasmus et occupait un poste de conseiller spécial à l'intégration à la mairie de Rotterdam. Son contrat courait jusqu’en 2011 pour un salaire de 55.000 euros sur deux ans. Des propos homophobes selon lesquels l’homosexualité serait un «dysfonctionnement» lui avaient été attribués en avril dernier, mais il avait tout de même été réaffirmé dans ses fonctions. Tariq Ramadan vit actuellement en Grande-Bretagne, où il agit activement en faveur du boycott de l'Etat d'Israel!.

Publié dans Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques 20/08/2009 14:50

Todah l'El.Qu'il aille au diable.

joel 20/08/2009 13:05

Cet homme est à museler complètement , il est l'émanation même du groupe radical traqué dans nombre de pays , les Frères Musulmans .A souhaiter que cette initiative soit suivie dans d'autres pays .http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A8res_musulmansEurope [modifier]
C’est dans les années 1950, à la suite de leurs déboires en Égypte et au Moyen-Orient, que les Frères musulmans débarquent en Europe, toujours avec le projet de constituer des bases d’islamisation. Le plus connu d’entre eux, Saïd Ramadan, obtient pour cela du prince saoudien Fayçal l’assurance d’un soutien financier. La guerre froide favorise la bienveillance de certains gouvernements vis-à-vis des ennemis du socialisme et ils ne sont pas inquiétés, parfois même discrètement soutenus[8]. Ils vont s’ implanter et se développer - sans toutefois se constituer en association portant leur nom - en synergie, mais aussi en rivalité avec d’autres factions idéologiquement proches, les wahhabites et les partisans de Maududi. Les premiers financent une grande partie de leurs entreprises. Ils s’appuient aussi sur une base de musulmans issus du Proche et Moyen-Orient venus en Europe faire leurs études

dominique 20/08/2009 10:00

Tu as raison grand Rahamim plus dhimmis que les british en ce moment tu meures .Bon dans moins d`un an ce foutu gouvernement travailliste va se faire ejecter mais les degats seront faits .Je ne connais pas les positions de Cameron sur l`Islam, l`immigration affolante au RU mais j`imagine quand meme (je reste une eternelle optimiste ) que ca changera quelque chose

Yéhoudi 19/08/2009 21:22

le Fédlékadji (bouffon) est tellement en colère qu'il ne fait plus que ses copié colléil s'en étouffe!!el moute fiq ya  manejousse

c.rahamim 19/08/2009 20:41

Egomis le  mitromem, t'as un bain de bouche au harpic a faire, pauvre camelide.