L'InHumanité fait l'apologie du terroriste Barghouti

Publié le par JSS

L'HumanitéLe saviez vous ? Le terroriste palestinien, Marwan Barghouti, est considéré par le journal communiste comme étant le meilleur espoir pour la paix ?
Mais de quelle paix s'agit-il ?
Une paix sans Israël ? Une faix avec les Brigades des Martyrs Al-Aqsa qui promettent le nettoyage d'Israël ? Une paix avec un type qui ne reconnait pas le caractère juif de l'Etat Hébreu?

En plus de soutenir le terroriste en herbe Salah Hamori, le PC et son journal de propagande devrait se concentrer sur la survie de leur torchon.

Barghouti, un homme emprisonné avec cinq condamnations à la prison à vie pour « terrorisme » sur le dos, mais qui est décrit par les communistes comme un « modéré ».
La crédibilité de Marwan Barghouti auprès des Palestiniens et des communistes est liée à la fois à son passé de cadre (un des instigateurs de la lutte armée) de l'intifada, à son action en tant que fondateur des Tanzim (autre groupe armé), un groupe affilié au Fatah auquel Israël attribue plusieurs attentats meurtriers.

Publié dans France

Commenter cet article

c.rahamim 13/08/2009 14:40

HRW, encore des pinocchio qui se sont pris le nez dans du plomb fraichement fondu.Savent plus quoi inventer. Ils ont un de ces torticolis! Pas moyen de tourner la tete pour denoncer autre chose, leurs vertebres cervicales sont tellement calcifiees - falsifiees aussi - qu'ils ne voient pas le Darfour ou la Chine, par exemple.

Gally 13/08/2009 12:24

Il a suffit que je le dise pour que ça apparaise ^^@ Joel : merci :)

Gally 13/08/2009 12:23

Tiens, le serveur rame encore, mon post précédent n'est pas encore passé :/Sinon, pour les motivés anglophones, une excellente étude sur qui est HRW

Gally 13/08/2009 12:17

Mieux, je viens de trouver un article qui signale que HRW a déjà eu les mêmes allégations lors de la guerre du Liban, et que celles ci s'étaient révélées fausses : HRW’s allegations against Israel over ‘white flags’ incidents during the Second Lebanon War proved to be false.  In one case HRW claimed no Hezbollah presence as the IDF allegedly killed 3 and wounded 14 civilians fleeing in a van in Kafra while they “waved a white flag”. Independent analysis showed that Hezbollah admitted flying white flags to prevent IDF attacks, 17 rockets were fired from within Kafra village houses and Hezbollah regularly transported arms in vans.   Source

joel 13/08/2009 11:56

1 .O pour Gally  , largement mérité .
 
HRW est sujette à caution , cette ong vit avec des fonds de provenances " douteuses" .