Vidéo: Une nouvelle console de jeu made in Israël va exploser Nintendo

Publié le par JSS

On connaissait le fameux slogan "Sega, c'est plus fort que toi".
Depuis Sega (fabriquant de console de jeu) à fermer ses portes.

Ensuite il y a un autre slogan: "Vous en rêviez, Sony l'a fait".
Sauf que Sony, avec sa Playstation 3 voit ses ventes s'écrouler à cause de...

Nintendo! Nintendo a plusieurs slogans pour chaque console. Le dernier en date est: "Wii, vous êtes prêts". Savant jeu de mot entre "Wii" (le nom de la console) et "oui".
Mais là encore... Nintendo n'est pas pret à suivre une société israélienne qui est en train de mettre au point une console qui va révolutionner le monde du jeu vidéo.
Cette fameuse console Wii, déjà vendue à plus de 50 millions d'exemplaires, vous permet de jouer à de nombreux jeux devant votre écran TV grâce à son puissant logiciel qui perçoit et transmet tous vos mouvements, votre partie de tennis virtuel semble réelle. Mais la société Camspace avec sa console Cam-Trax a choisi de donner accès à ces mêmes jeux via le processeur de votre ordinateur et sa web camera. Ainsi, tous les utilisateurs d'ordinateurs pourront jouer de façon interactive sans même avoir besoin d'une télécommande, il leur suffira d'agiter n'importe quel objet coloré!

En fait, les créateurs de Cam-Trax travaillaient à ce produit avant la sortie de Wii et ils furent dépités de se voir distancés mais ils comprirent vite l'avantage qu'ils auraient sur leur concurrent dont la console est très chère.

Publié dans Videos - Médias

Commenter cet article

Gally 13/08/2009 11:35

^^Sinon, l'invention est super intéressante, mais impose visiblement un PC. Il ne faut donc pas oublier que la console présente comme intérêt pour beaucoup de gens de ne pas être un PC justement, de ne pas prendre de place, de s'allumer en qq secondes...Je ne penses donc pas que cette invention tuera la WII. Par contre, j'en vois plein d'intérêt dans le monde du PC, jeu comme surveillance. Impatient de pouvoir en disposer :)

c.rahamim 13/08/2009 00:52

Ca a du les consoler.