Des "congressmans" républicains américains qui soutiennent Israël

Publié le par JSS

Vingt-cinq membres républicains du Congrès américain ont entamé lundi une visite de soutien en Israël, a indiqué l'ambassade des Etats-Unis à Tel-Aviv. Les élus américains ont été reçus dans la matinée par le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman. Le chef de la diplomatie israélienne a affirmé lors de la rencontre que son pays était prêt à engager "immédiatement" et "sans conditions préalables" des négociations de paix directes avec Damas, tout en excluant une restitution à la Syrie du plateau du Golan conquis par Israël en 1967."Quoi qu'il en soit, le Golan doit rester sous contrôle israélien dans tout accord avec la Syrie", a-t-il dit, selon un communiqué de son bureau.
La Syrie et Israël ont lancé en mai 2008 des pourparlers indirects de paix par l'entremise de la Turquie. Ces pourparlers ont été suspendus en décembre dernier.
Damas réclame la restitution intégrale du plateau stratégique du Golan dans le cadre d'un éventuel accord de paix.
La visite des élus américains est parrainée par l'American Israel Education Foundation (AIEF), une organisation charitable associée à l'AIPAC, le puissant lobby pro-israélien à Washington.

Eric Cantor, numéro deux du Parti républicain à la Chambre des représentants, avait indiqué vendredi que le but de cette visite était d'apporter un soutien à Israël face aux pressions de l'administration Obama, qui cherche à obtenir un gel de la colonisation juive dans les territoires palestiniens occupés.
"Nous sommes très inquiets de la direction prise par l'administration en ce qui concerne les relations entre les Etats-Unis et Israël", avait déclar Cantor, seul élu républicain juif au Congrès. Il avait estimé que l'administration du président Barack Obama demandait trop à Israël et pas assez aux Palestiniens et ne s'opposait pas suffisamment aux visées nucléaires de l'Iran.
Les 25 parlementaires doivent être reçus également par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, par le président Shimon Peres. La délégation se rendra aussi à Ramallah en Cisjordanie pour rencontrer des dirigeants Palestiniens.
La délégation républicaine sera suivie courant août en Israël par une délégation d'élus démocrates.
AP/YNET

Commenter cet article

joel 03/08/2009 18:11

Connais-tu le surnom du grand échalas syrien ? ? Le fou de Bassan !  

Yéhoudi 03/08/2009 17:09

dans la Thora le Golan est connu sous le nom de Bashanebeaucoup de juifs portent ce nomBassan,Bachane,Bassano...

andrew 03/08/2009 16:35

ENFIN ! IL FAUT ETRE CARRE AVEC LE GOLAN !C'EST A NOUS  , POINT !!!!!!!!LES TERGIVERSATIONS DE LA GAUCHE MOLASSONNE ,ONT FINI PAR FAIRE PRENDRE DE L'ESPOIR A LA CANAILLE SYRIENNE !