Nissan dévoile sa voiture électrique destinée à Israël

Publié le par JSS

http://reviews.cnet.com/i/bto/20090802/LEAF_RHD_B_FRQ_090718_610x405.jpgEtape décisive dans la course aux véhicules propres. Le constructeur automobile japonais Nissan, allié du groupe français Renault, a dévoilé dimanche 2 août sa première voiture électrique de série, destinée au grand public.

Baptisé "Leaf", ce modèle qui n’émet pas de CO2 sera commercialisé dès la fin 2010 aux Etats-Unis, au Japon ainsi qu’en Europe.
Devant une foule de journalistes, réunis dans le nouveau siège du groupe à Yokohama (Japon), la Leaf ("feuille" en anglais) a fait une première sortie très remarquée.
C’est Carlos Ghosn, parton de l’alliance Renault-Nissan, qui a lui-même présenté ce véhicule.

Après être arrivé devant la presse au volant de la Leaf, le PDG français a qualifié cette voiture de "vrai progrès".
"Pour la première fois dans l’histoire de notre industrie, un constructeur automobile met sur le marché grand public une voiture zéro émission. C’est la solution finale pour la mobilité durable", a-t-il déclaré.
Cette première Nissan électrique est une berline compacte permettant d’accueillir cinq personnes à son bord.
Sous son capot plongeant, conçu pour faciliter la pénétration dans l’air, elle embarque un moteur électrique de 80 kW alimenté par un bloc de batteries lithium-ion compactes à grande capacité énergétique.
Placées sous le plancher, ces dernières offrent une autonomie de 160 km. La vitesse maximale du véhicule est annoncée à 140 km/h.

Branchée sur une borne spécifique, la Leaf recharge 80% de la capacité de ses batteries en seulement 30 minutes.
Selon Nissan, une recharge complète sur une prise domestique de 200 V est effectuée en 8 heures environ.
Cette nippone électrique dispose par ailleurs d’un système embarqué (EV-IT), connectant l’unité de transmission de la voiture à un centre de données mondial, dans le but d’assurer une assistance de la conduite électrique 24h/24, et 7j/7.
Une simple pression sur un bouton permet notamment d’indiquer au système de navigation le rayon d’action du véhicule en fonction de sa charge résiduelle.

Pour favoriser l’introduction et l’adoption de la Leaf, le constructeur s’est assuré près de trente partenariats à travers le monde (Danemark, Portugal, Israël, Royaume-Uni, etc.) afin de créer un réseau de stations de rechargements pour batteries.
La Nissan Leaf débarquera sur les routes dès la fin 2010 au Japon, aux Etats-Unis et début 2011 en Israël.
Son prix n’est pas encore connu, mais le fabricant a indiqué que son tarif sera abordable car soumis aux diverses aides gouvernementales.
Outre la Nissan Leaf, l’offre de véhicules électriques grand public devrait également compter dans les deux prochaines années sur l’arrivée des Mitsubishi i-Miev (avril 2010), Chevrolet Volt (début 2011) ou encore Opel Ampera (fin 2011).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article