Concert néo-nazi en France et en Belgique

Publié le par JSS

Au menu : apologie de la Shoah, haine des étrangers. Cela s'était déjà produit en Flandre, mais jamais dans le sud du pays, à ce niveau du moins. Triste première...
Ce n’est pas nouveau : les skinheads de l’ultra droite de Blood&Honour (B&H) organisent régulièrement des concerts en Flandre. Autant d’occasions pour diffuser des slogans néonazis, vantant la haine des étrangers, des juifs, des francs-maçons et de la démocratie en général.
Or un concert du genre aura lieu ce samedi en Wallonie, révélait jeudi soir "RésistanceS. be" sur son site Internet homonyme, de concert avec le Front antifasciste flamand (AFF). Ce qui est une fort triste première (à ce niveau, car on a le souvenir d’un concert extrême droitiste à Hotton, en mars 2008). Elle est d’autant plus interpellante que, au jeu démocratique, l’extrême droite "officielle" a perdu toute représentation parlementaire dans le sud du pays.
L’événement est organisé par une dissidence encore plus dure, si c’est possible, de B&H : la "Hammerskin Nation" (HSN), née voilà une vingtaine d’années aux Etats-Unis et qui compterait quelque 2 000 membres. Elle s’est déjà implantée en Angleterre, aux Pays-Bas, en Allemagne, dans quelques pays d’Europe de l’Est et en France, d’où semble être partie l’idée du concert "wallon".
HSN ne fait pas dans le détail : sigle de marteaux croisés ressemblant à la croix gammée, saluts et chants hitlériens. Elle prône même le terrorisme. Elle fonctionne de surcroît sur la base d’un cercle confidentiel. Et, comme B&H, elle ne précise à ses sympathisants les coordonnées de ses "concerts" qu’au dernier moment, par SMS le plus souvent, afin d’éviter de les voir interdits.
De plus, explique "RésistanceS. be", on n’en devient membre qu’après une période d’essai au terme de laquelle les nouveaux membres, souvent des ados ou de jeunes adultes, sont convaincus par un discours permanent de la "normalité" de l’antisémitisme et du racisme en général.
Aux Etats-Unis, le groupe s’est déjà rendu responsable de ratonnades, de meurtres, d’incendies volontaires, notamment d’une synagogue; et on en passe. Ses concerts accueillent des groupes "musicaux" à vocation ouvertement raciste.
Le 20 juin en Wallonie, l’affiche comportera les "Bully Boys", qui chantent par exemple "Six millions more" et "Sieg Heil" (le salut hitlérien). Un de leurs CD porte la photo d’un four crématoire avec la mention "Over 6 millions served" ("Déjà six millions servis"). On entendra aussi "Before the War", groupe qui joue entre autres "Urdung 88" (soit "Ordre Hitler", dans le codage extrémiste). "Stahlgewitter" sera également présent. Or son CD "Auftrag Deutsches Reich" a, à cause de son antisémitisme et de sa glorification du nazisme, été interdit à la vente dans son pays d’origine.
L’expérience montre de surcroît que l’appel au meurtre des immigrés et des juifs est monnaie courante dans ces "concerts" - comme en Flandre au mois d’avril 2008, ce qui avait fait scandale.
Or, en Belgique et jusqu’à présent, les organisateurs sont rarement inquiétés. Toutes autorités confondues, on semble impuissant à endiguer l’inquiétant phénomène, dont on doit redouter qu’il s’installe à terme en terre wallonne. Et si, en Allemagne par exemple, la police interrompt régulièrement de tels événements, ils se déroulent en Belgique sans guère d’interventions.
C’est que, au Parlement, on attend toujours et encore les effets concrets d’une proposition de loi de Peter Vanvelthoven (SP.A) qui permettrait d’empêcher concrètement ces manifestations de haine. Et pourtant, ça urge.

Source : Un concert nazi en Wallonie, La Libre Belgique, vendredi 19 juin 2009
http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/510502/un-concert-nazi-en-wallonie.html
Sur le site de RésistaceS.be
http://www.resistances.be/skinnazi.html
Résistances est à la fois un groupe d'action et une revue anti-fasciste belge. Divers articles et enquêtes.
http://www.resistances.be/index.htm

Merci à Jean-Philippe D. pour l'info

Publié dans Europe

Commenter cet article

Martin A. 25/06/2009 23:02

Ce week-end,il y a eu à Clisson( Loire Atlantique) le "hellfest". C'est le meme genre de concert que celui que vous citez sauf qu'il appelle à la haine et au meurtre des chrétiens  C'est du hard métal etc . , et il a été subventionné  par la ville de Clisson ,la région etc.J'ai l'impression que les autorités ne se rendent pas compte de l'impact que ce genre de spectacles peut avoir sur des personnes fragiles . Elles sont nombreuses à les fréquenter parce qu'ils leur donne une impression de pouvoir et je ne parle meme pas de l'effet de groupe .Cela n'a rien à voir avec la liberté d'expression ,il est impératif d'interdire et de punir à la fois les organisateurs et les "artistes".

JSS 26/06/2009 09:58


Merci pour l'info !!!!


Lyne 24/06/2009 13:28

Les autorités, elle n'attendent plus rien en Belgique, ça doit pour cette raison qu'il y a une enturbannée qui  a été nommée députée sous les applaudissements...

Golgoth6 23/06/2009 18:43

Moi je trouve ça normal que de tels concerts puissent avoir lieu, l'égalité et la tolérance ça marche dans les deux sens les gars.Y en a marre de baisser son froc aux désidératas des musulmans, il est temps que nous, belges, retrouvions aussi quelques libertés !

Achile 21/06/2009 18:27

sous couvert de liberté on ne peut pas laisser dire ou faire n'importe quoi, et certainnement pas appeler à la haine.qu'attendent les autorités belges !!