88 ans de haine et une fusillade au musée de l'Holocauste!

Publié le par JSS

http://www.arsenalofhypocrisy.com/blog/wp-content/uploads/2008/09/james_von_brunn.jpgUn homme de 88 ans (photo) prônant la supériorité de la race blanche a ouvert le feu mercredi au musée de l'Holocauste de Washington, touchant un garde avant d'être lui-même blessé et semant la panique dans le coeur touristique de la capitale. «Au moins deux victimes ont été transportées à l'hôpital», a déclaré une source policière. Le garde de sécurité du musée a été «grièvement blessé», a assuré la même source et le tireur était dans un «état critique» selon le maire de la ville, Adrian Fenty.

Une troisième victime, légèrement blessée par des éclats de verre, a été prise en charge sur place.

 

James von Brunn, le vieillard sénile et raciste aurait fait de la prison pour être entré muni d'un revolver à la banque centrale américaine.Ni le FBI ni la police ni le maire de Washington n'ont cependant confirmé ces informations ni donné le moindre détail sur le suspect.

Selon le New-Yorl Times au-quel je me réfère pour écrire cet article, l'homme en à marre de "la domination des juifs et des noirs sur le reste du monde"... Comme quoi, même combat ! 

Sous le bourdonnement des hélicoptères, la zone entourant le musée de l'Holocauste, située en plein coeur du «Mall», un quartier abritant de nombreux musées à quelque 500 mètres de la Maison-Blanche, a été bouclée par la police. Le musée a été évacué dès les premiers coups de feu un porte-parole de cette institution connue dans le monde entier. Selon les premiers éléments recueillis sur place auprès de témoins et des autorités, un homme est entré dans le musée de l'Holocauste armé d'un fusil et a tiré sur un agent de sécurité, provoquant la riposte des autres gardes tandis que les visiteurs paniqués se mettaient à couvert. «L'homme est entré dans le musée et a fait feu sur l'un des agents de sécurité (...). Deux autres agents de sécurité ont riposté», a déclaré à la presse un porte-parole de la police, David Schlosser. «Il s'agissait apparemment d'un tireur isolé, qui est entré dans le musée et a ouvert le feu avec ce qui semble être un fusil», a déclaré un peu plus tard sur place Cathy Lanier, chef de la police métropolitaine. «Nous n'avons pas la confirmation de son identité, ça va nous prendre un peu de temps», a-t-elle ajouté.

 

 

Un témoin, Angela Andelson, 22 ans, habitant San Francisco et qui était près de l'entrée quand la fusillade s'est déclenchée a dit avoir entendu cinq coups de feu. «J'ai vu tous ces agents de sécurité qui se mettaient à couvert. J'ai jeté un coup d'oeil et j'ai vu le tireur qui entrait (...) avec une sorte de longue arme. J'ai couru dans une des expositions pour me mettre à couvert». «Tout le monde criait et tentait de se protéger en s'aplatissant au sol, sous les bancs».

Une autre témoin, Maria Hernandez, a raconté avoir «entendu des coups de feu».«À travers une porte vitrée, j'ai vu un agent de sécurité faire feu en direction du tireur, un homme au sol, sur le ventre, et quand j'ai à nouveau regardé en arrière alors que nous allions tous vers la sortie j'ai vu du sang partout sur le sol», a-t-elle dit.

Cette fusillade intervient quelques jours seulement après une visite du président américain, Barack Obama, au Moyen-Orient et en Europe, où il a rendu hommage aux victimes de l'Holocauste en visitant le camp d'extermination de Buchenwald en Allemagne. Plus de 30 millions de personnes ont visité le musée de l'Holocauste depuis son ouverture en 1993, dont 85 chefs d'États.

Publié dans USA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article