Pourquoi le Sionisme n'est pas l'égal du racisme...

Publié le par JSS

A l’heure des élections européennes, marquées notamment par la présence d’une liste ouvertement judéophobe,  j’aimerais citer celui qui est considéré comme le père du sionisme, ou pour être plus précis, du sionisme pragmatique, Theodor Herzl. Les détracteurs de l’existence d’Israel veulent forger de toute pièce l’image d’un sionisme assimilé au colonialisme. Voilà la réponse, avant  l’heure, de Herzl, il y a plus d’un siècle.

“Parmi le désespoir des peuples, qui, jusqu’à présent, est resté insoluble, et dont la tragédie ne peut être comprise pleinement  que par un Juif, il y a une autre question d’égale importance, celle de l’Afrique.

“Il suffit de se souvenir de tous ces épisodes terribles, l’esclavage d’êtres humains, qui, par le seul fait d’être noirs, étaient fait prisonniers, capturés, vendus comme du bétail. Leurs enfants ont grandi dans des pays qui leur étaient étrangers, ils étaient dénigrés, en butte à l’hostilité parce que leur couleur de peau était différente.

“Et bien que certains trouveront à y redire, j’affirme que lorsque j’aurai été témoin de la rédemption du peuple juif, de mon peuple, je ne pourrais alors que souhaiter  la rédemption des peuples d’Afrique.”


Tiré de l'excellent blog A contre-Courant

Publié dans Tribune Libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kittyfreak 05/07/2009 04:55

Mon commentaire a été censuréPourquoi ?

Eugène 09/06/2009 22:26

Faudrait penser quand même à changer cette faute de frappe sur le titre ... C'est ridicule à force. "Pourquoi ne ... "

Eugène 09/06/2009 20:40

Une nation qui collabore avec l'Arabie Saoudite (Israel) en a par contre? Tu as le reproche selectif sacha. Sache que tout le monde est ennemi d'Israel.Qu'Israel est un des 3 pays les plus détestés au monde avec l'Iran et les USA. C'est peut-être que ça veut dire quelque chose.

sacha 09/06/2009 19:32

En 1991, le prix n'était pas au plus haut... mais bon, passons, les chiffres ne semblent vous intéresser que lorsqu'ils vous correspondent à vos a priori.
Quant à la question de fonds sur l'ONU, une organisation qui tolère la Libye pour présider la commission des droits de l'homme n'a plus guère de crédibilité.. Ce n'est pas moi qui le dit mais un médecin palestinien qui connait bien le sens du respect des droits humains d'un des plus farouches ennemis d'Israel...

Eugène 09/06/2009 19:15

Merci à sacha de nous rappeler que l'ONU est revenu sur sa décision uniquement pour des éléments économiques liés au pétrole , et non parce-qu'elle reconnaissait une erreur.:)