Les vieux démons ressurgissent, il suffit…

Publié le par JSS

Il suffit de se balader sur la « toile », pour être glacé d’effroi, tant, « le racisme-l’anti-sionisme - l’antisémitisme -la- judéo-phobie,  se répand. La meute est lâchée, et aboie, déversant des tonnes de fiel, de vomis, sur les blogs, le web. Le principe de la meute c’est le nombre. Individuellement un sujet isolé, de la meute, est inoffensif, il vous mange dans la main. Mais dès qu’il est en groupe, il devient hargneux, il devient agressif et « courageux », son « hardiesse » vient du nombre.
Il en va du même principe, pour les « antisémites », sous couvert, d’antisionisme.

Je veux être clair, pour la majorité des sujets antisémites, le « bug » de l’intellect   vient d’une sous culture, et part du principe  : "j’ai entendu, j’ai vue à la télé, on m'a dit que… ». L’antisémite, ne lit pas, ne se documente pas, ne pèse pas les arguments, ne compare pas, et surtout il est incapable de se confronter intellectuellement, (hormis quelques sadiques vicieux et dégénérés, à l’esprit torturé, habité par la culpabilité des fantômes des six millions de martyrs de l’holocauste) et ne pouvant assumer ce génocide, il s’adonne au négationisme, pour le « nabot », de base, ( la majorité) il vocifère, ou si, ils sont en meutes ils attaquent, et mordent, ou individuellement il utilise les forums du « net », cachés derrière l’ordinateur d’un cyber qui remplace le keffieh, qui lui sert habituellement de cagoule. L’antisémite compati à la « misère » de la « Palestine  » le jour, et arrache des sacs à mains aux veilles dames, la nuit.  L’antisémite, vit en Europe, mais s’abreuve à la source d’Al-Jazira ( « chaine propagandiste de tout les jihadistes et relais de toute les dérives, verbales »). L’antisémite a le regard fuyant, quand il est face à vous, il se proclame sémite lui même, donc, il se dédouane de facto de toutes les insanités qu’il professe. Il ne possède aucun repère historique, aucun bagage culturel, il appartient à la meute, la « oumna » ; par lui même, il n’existe pas, n’a aucune chronologie des événements, aucune expertise. L’antisémite ne connaît pas son passé, ses origines.
Il nie l’évidence, Il est persuadé, il est borné et n’a que des certitudes. Son vocabulaire est confus, incohérent, et les mots pour lui, n’ont aucune valeur. La Shoa par exemple n'a aucune valeur. Et là, on le comprend c’est un mot hébreu! le Nazisme, le sionisme, les juifs, la notion d’Etat, la démocratie; pour le coup tout est du pareil au même, les mots n’ont plus de sens, et le monde marche sur la tête... Et pour de vrais, sous nos yeux indifférents, dans un silence des plus assourdissant.

Moi je pensais, tout naïf que je suis, qu’il était impossible en France, ou en Europe que l’on puisse  lire de telles  "incitations à la haine", chez vous, chez moi, sur mon ordinateur, sur celui de ma fille et qu’elle pouvait tomber dessus, sur des forums hystériques, avec des enragés ne sachant peu ou pas du tout écrire, mais dégueulant leur haine de l’autre, parce que l’autre ne lui ressemble pas, il est différent, mais, pour lui c’est suffisant.
Il fantasme sur la différence d'autrui, alors que lui aussi est différent aus yeux des autres. Mais sous le prétexte qu’il en souffre, souvent, parce qu'il ressent sa différence,  dans un pays étranger, dans une société qui l’a recueillie, dans un pays refuge et  qui lui a donné à manger et l'assiste dans bon nombre de cas.
Je pense qu’il n’a pas digéré l’intégration, et veut faire payer sa mauvaise digestion et ses douleurs d’estomac, "aux juifs de service".
Donc  il a trouvé le bouc émissaire : les Juifs, les financiers, les nanties, la bourgeoisie, le sionisme, qu’il ne connaît pas, dont il ignore le sens, ce que ce mot porte de significations, de douleurs et d’angoisses, mais comme il est pleutre notre antisémite, et qu'il a le nombre avec lui, et la permissivité ambiante, généralisé de notre société en sommeil, engourdit, paralysée, par les problèmes  économiques, sociaux et j’en passe… Un petit peu encouragé par certains médias qui en rajoutent, pour le "buz",  faut, bien vendre et se vendre ! Alors, notre antisémite se lâche et s’en donne à cœur joie, il se sent autorisé !

 Bon je suis fatigué, je vous laisse et la suite au….

 Ah ! j’oubliais Sarkozy dans tout ca ? Il doit être trop occupé a faire la morale aux autres européens, et surtout, le "pauvre", prit par le temps. Mais se doute-t-il, que ce beau monde, lui prépare un feu d’artifice, et que ca va Péter ! Un de ces quatre ?

 Bon je suis encore plus crevé, on se dit au revoir et à bientôt à l’abreuvoir…

Olivier David pour le Blog JSS (visitez le blog d'Olivier David)

Publié dans Tribune Libre

Commenter cet article

Aschkel 04/06/2009 06:34

Cimme tu as raison I.B Buber. !Bon pour le scotch, ça marche pas les bras tombent quand même, et c'est un mauvais épilateur, on plus on ne peut pas pianoter sur le clavier.Lire l'histoire au max, ça aide a être blindé. 

Yehoudi 03/06/2009 20:26

Le pseudo Juif de la liste du Gueuxdonné
c’est en réalité
Jean-Baptiste Borremanancien officier de l’ armée de l ‘ Allemagne de l ‘ Estconverti au judaisme par le Rabinat de Parisobédience Satmarhabitant Bruxelles depuis 20 ansmilitant acharné anti-”sioniste”
lié a Yahia Gouasmi qui allonge les sous en provenance d’ Iran
il est devenu Schmuel mardoche Borreman a sa conversion

SG 03/06/2009 20:05

"Moi je pensais, tout naïf que je suis, qu’il était impossible en France, ou en Europe que l’on puisse  lire de telles  "incitations à la haine", chez vous, chez moi, sur mon ordinateur, sur celui de ma fille et qu’elle pouvait tomber dessus[...]".Tout à fait d'accord!J'imagine également, parce que j'ai un coeur, aux enfants de Dieudonné qui tombent sur des blogs comme le votre...Mais bon, j'imagine qu'on s'en contrefout de ses enfants à lui, ils n'ont pas la même valeur... Non?

I.B.Buber 03/06/2009 18:03

Cher Olivier,Plus que jamais, continuez votre blog, mettez y autant de belles choses que votre coeurpeut en donner, et ne vous laissez pas attrister par le reste;Quand vous allez sur le net, faites comme nous tous, scotschez vous les bras pour pas qu'ils ne tombent, à voir la "towerlight zone",  et faites nous connaître, si les gens croient ne pas aimer les juifs, c'est parce qu'ils ne les connaissent pas. Et ces gens dont vous parlez ne sont pas représentatifs ni de la France, ni des français musulmans, qui sont toujours des gens bons et amicaux. Mr Sarkozy, gageons qu'il se fiche du tiers comme du quart de ce qui se passe,contrairement à ce que pensent tous ces enragés qui nous assaillent, nous ne représentons pas un poids considérable, dans la balance de ses joujoux.Nous avons Ha Qem pour nous, à tout prendre, c'est mieux qu'un faux tzar.

Meyer 03/06/2009 16:10

Super texte, malheureusement