Ephraïm Katzir, l'ancien Président de l'Etat d'Israël s'en est allé ce soir

Publié le par JSS

http://www.jewishvirtuallibrary.org/images/katzir.jpgL'ancien président israélien Ephraïm Katzir est décédé ce soir à l'âge de 93 ans. Ephraïm Katzir, membre du parti travailliste, a été président de 1973 à 1978.

Biophysicien originaire d'Ukraine, il se trouvait à l'université Harvard en Amérique, quand le parti travailliste dirigé Golda Meïr lui proposa de poser sa candidature pour la fonction de président de l'État

Il est arrivé en Palestine mandataire à l'âge de 9 ans en 1925. En 1933 il compléta ses études secondaires au "Gymnasium hébraique" dans le quartier Rehavya de Jérusalem . Dans sa jeunesse il entra dans les rangs de la Hagana, le principal mouvement juif de defense armée en Palestine. Ensuite il prit part à la Guerre d'Indépendance d'Israël comme commandant d'une unité de scientifiques. Il étudia la biochimie à l'Université hébraïque de Jérusalem où en 1951 il devint professeur. À partir de 1949 il travailla à l'Institut Weizmann des sciences à Rehovot. Il y fut entre 1951-1973 le chef de la chaire de biophysique. Il se fit connaître internationnalement pour ses recherches dans le domaine des polyaminoacides et des protéines.

http://www.jerusalem-korczak-home.com/sar/73.jpgEn 1966 il fut le premier Israélien à être reçu membre de l'Académie Nationale des Sciences des États-Unis. En 1977 il fut aussi élu à la Société Royale de Londres. Entre 1966-1968 il fut le conseiller scientifique du Ministre israélien de la Défense. Il est lauréat du Prix d'Israël (1959), du Prix Rothschild ( 1961), de la médaille d'or Linderstrom-Lang, du Prix du Japon (1985) pour ses recherches dans le domaine de la biotechnologie.

Des événements majeurs ont eu lieu pendant sa présidence:   la Guerre du Kippour en 1973, le Raid d'Entebbe en 1976, l'installation au pouvoir de la coalition nationaliste-libérale de Menahem Begin et la visite historique du président égyptien Anwar El-Sadat en Israël en novembre 1977. Il renonça a sa ré-élection à cause de la maladie de sa femme Nina.




Commenter cet article