Le plaidoyer de l'anti-sioniste "non-antisémite"...

Publié le par JSS

Petit exercice de style. J'ai décidé de me mettre à la place de ces anti-sionistes qui s'affichent contre le racisme et l'anti-judaïsme. Il en sort plaidoyer que j'ai l'impression d'entendre tous les jours à la télévision, de lire tous les jours sur Internet ou dans les journaux, d'écouter tous les jours à la radio. Un plaidoyer frappant de vérité. Le plaidoyer de l'anti-sioniste qui n'est pas anti-sémite...
"Mais c'est biensûr!"

http://www.planetenonviolence.org/photo/501720-613256.jpg


Nous n'avons rien contre les Juifs en tant que tel. Nous avons seulement la haine du sionisme et des sionistes. Nous pensons qu'Israël n'a pas le droit d'exister. Mais cela ne signifie pas que nous avons quoi que ce soit contre les Juifs en tant que tel.

 

Nous sommes humanistes. Progressistes. Amoureux de la paix.
L'antisémitisme est la haine des Juifs. Anti-sionisme, c'est l'opposition au sionisme et à la politique israélienne. Les deux n'ont rien à voir avec l'un l'autre. Vénus et Mars. Nuit et jour. Faites-nous confiance.
Bien sûr, nous pensons que le seul pays sur la terre qui doit être anéanti est Israël. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Bien sûr, nous pensons que les seuls enfants de la terre qui se font exploser est acceptable si leurs morts sert une bonne cause puisque elle entraîne celle des enfants sionistes (et juifs). Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Bien sûr, nous pensons que les Palestiniens ont des revendications légitimes, ce qui leur donne droit à des massacres de Juifs. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Naturellement, nous pensons que le seul peuple sur terre qui ne devraient jamais être autorisé à exercer son droit de légitime défense est le peuple Juif. Les Juifs doivent répondre à l'agression par la capitulation et jamais par l'auto-défense. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous refusons de reconnaître les Juifs comme étant un peuple, et nous ne pensons qu'ils ne représentent qu'une religion. Nous ne savons pas vraiment si un juif qui ne pratique pas sa religion peut-être considéré comme juif ou non mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous pensons que tous les peuples ont le droit à l'autodétermination, à l'exception des Juifs. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous détestons quand les gens dénoncent les victimes, sauf bien sûr quand ils dénoncent les juifs pour souffrir de la guerre sainte, du Jihad et des campagnes terroristes à leur encontre. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous pensons que le seul pays du Moyen-Orient qui soit un pays fasciste et anti-démocratique est le seul qui a des élections libres. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous exigeons que le seul pays du Moyen-Orient, avec la liberté d'expression, la liberté de la presse, l'indépendance de la justice soit anéanti. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous nous opposons à toute l'agression militaire, sauf quand elle est dirigée contre Israël. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous comprenons vraiment les kamikazes qui se font exploser dans des bus remplis d'enfants juifs, et nous insistons sur le fait que leurs revendications sont justes et honnêtes dans leur intégralité. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous ne pensons pas que les Juifs devraient avoir le droit de respecter les droits de l'homme. Et surtout pas le droit de prendre l'autobus, d'aller manger une pizza ou de sortir en boite de nuit sans être assassiné. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.

Il y a des juifs anti-sionistes et nous considérons cela comme étant la preuve de ce que l'anti-sionisme ne peut être antisémite. Ce sont des Juifs que nous pensons nécessaire de reconnaître et de respecter. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.

Nous pensons que le seul conflit sur la terre qui doit être résolu par le biais de l'extermination de l'une des parties est celui d'Israël. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous pensons qu'un assassinat est quelque chose de répugnant qu'il faut combattre et punir de toutes nos forces le meurtrier, quelque soit la raison du meurtre... Sauf quand on assassine un juif. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous ne pensons pas que les Juifs devraient avoir leur propre Etat mais devrait plutôt créer une Nation du type « bi-national » comme au Rwanda, bien qu'aucun autre Etat sur terre, les 22 nations musulmanes incluses ne devraient êtres privées de leurs souverainetés. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous pensons que le fait qu'Israël ait une majorité juive ainsi qu'une étoile sur son drapeau fait de cet Etat une nation raciste; une nation d'apartheid. Par contre, nous ne pensons pas que tout autre pays ayant une majorité ethnique et religieuse ou bien ayant des croix, des croissants ou des inscriptions comme "Allah Akbar" sur leurs drapeaux soient des pays est racistes ou d'apartheid. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous condamnons la "mal-traitance" des femmes dans le seul pays du Moyen-Orient dans lequel elles sont le mieux traités (dixit l'ONU). Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous condamnons la "mal-traitance" des minorités dans le seul pays du Moyen-Orient dans lequel les minorités ne sont pas réprimées ou brutalement assassinées. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous exigeons l'égalité des droits des citoyens, raison pour laquelle nous demandons l'extermination du seul pays du Moyen-Orient qui applique ce droit. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Nous n'avons pas de problème avec le fait qu'il n'y ait pas de liberté de religion dans la plupart des pays arabes. Mais nous sommes furieux contre Israël pour ces mêmes violations bien que nous ne soyons par vraiment certain de quand et ou ces violations ont étés commises. Mais cela ne signifie pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.
Alors, comment pouvez-vous dire que nous sommes anti-sémites? Nous sommes tout simplement anti-sionistes. Nous cherchons la paix et la justice, c'est tout. Et cela ne signifie certainement pas que nous ayons quelque chose contre les Juifs en tant que tel.

Publié dans Divers

Commenter cet article

I.B.Buber 27/05/2009 10:51

Jonathan, Tout ce que vous dites est si vrai, hélas, autant apprendre la danse classique à une marmite...mieux, à une casserole....Vous êtes un excellent journaliste, attaquez le problème sous l'angle économique,vous en avez l'envergure: si vous le désirez.il paraît difficile de faire entendre raison à des gens empoisonnés par la haine, et manipulés sur le plan émotionnel.Par exemple, à ces -anti-sionnistes- qui brûlent le drapeau américain, ne pouvez vous leur dire, que sans l'aide financière des E.U. la Palestine serait mortede faim depuis longtemps ? Remontez  vos archives, sous cet aspect, si vous le pouvez, c'est une suggestion. Vous êtes hyper doué dans ce domaine.Je pense que c'est un meilleur angle. Ne m'en veuillez pas de cette présomption.Ca me paraît difficile d'entamer un dialogue avec des gens qui n'ont pas leur librearbitre, qui sont embarqués sur le train de la haine, ils ne voient plus clair.parce qu'ils ne savent même pas pourquoi ils font ça; Parce qu'ils sont malheureux,c'est tout, et nous sommes leurs souffre-douleurs, aucun de leurs arguments ne tient la route, c'est de l'émotionnel dérangé,nothing else;le besoin d'être reconnus ? d'appartenir à un groupe ? de se sentir importants ?tout ça c'est légitime, pour n'importe quel être humain,mais jamais pour faire du mal à d'autres êtres, surtout innocents de la haine donton les accable. Voyez-vous, vous prendriez dix de ces "valeureux" anti-sionnistes, et vous les parachuteriez un an, dans un monde parallèle sans juifs, ils y préfereraient encore l'enfer. La crise économique c'est de notre faute ? pourquoi ne démontreriez vous pas le contraire, à savoir que la contribution juive au monde de la finance, n'a pas au contraire, limité les dégâts, et tout à l'avenant...si c'est vrai bien sûr,nous avons tous un rendez-vous avec l'histoire, celle d'un monde en Paix,où tous les êtres ont leur et de la place.Emetz-lev Jonathan, vous avez du boulot, mais nous vous soutenons tous,autant que nous vous lisons. Yishar koh'akha.

Monsieur Z 27/05/2009 10:16

il y a une différence entre un juif, un sionsite. Ca évitera les confusions.par contre il est vrai qu'il y a différent type de sionisme ....mais bon ... mise à part les insultes de la part des médias et la diabolisation qui se fait sur Dieudonné et ce parti antisionsite ...... les médias francais n'ont pas pris la peine d'expliquer ce qu'est le sionisme au grand public et pourquoi ce combat est pas sérieux.Tout de suite, on fait le raccourci vers antisionisme et négationisme et les intervenants fuit devant la question.Exemple : http://www.dailymotion.com/video/x9emdf_lhebdo-dieudonne-on-en-parle-ou-pas_newsles emissions qu'il y a eu a son sujet , il n'y etait pas ... c'etait des émissions qui avait pour qu'un seule but : le diaboliser.Mais alors ... pourquoi débattre sur un triste comique et le diaboliser alors ?je vous laisse réfléchir.