Fofana menace la vie des jurés, la famille quitte la salle d'audience

Publié le par JSS

http://www.bakchich.info/IMG/jpg_fofanna-barbare.jpgAu deuxième jour du procès du "gang des barbares", Youssouf Fofana a proféré des menaces de mort contre les jurés, profitant du moment où la présidente de la cour d'assises lui a donné la parole. Youssouf Fofana affirme que ses partisans qui sont en liberté s'occuperont de la présidente de la Cour d'Assise Nadia Ajjan et des neuf jurés. Il voudrait mettre leurs photos sur un site internet pour mettre leur tête à prix. Il a fait ces déclarations en l'absence de ses avocats. La présidente a dû reporter l'interrogatoire de Fofana.

Les avocats des parties civiles avaient quitté leur banc en signe de protestation, ce qui est compréhensible. "C'est inadmissible! Voilà pourquoi nous sommes partis", a expliqué Me Francis Szpiner à la presse; il l'avocat de la famille d'Ilan Halimi.

En fait, que ne nul ne dit, c'est que la présidente à refusé que les menaces de morts proférés par Fofana contre les jurés, ne soient pas notés dans le procès verbal du procès... Une première pour une justice qui, décidément, enchaîne les erreurs... Si nous pouvons parler d'erreur dans cette affaire !

Les avocats de Youssouf Fofana déclaraient hier qu'il n'est pas le diable -sic-, mais un être humain, et que si Fofana était le diable, ils seraient des "avocats du diable". Si Youssouf Fofana n'est pas le diable, il fait tout pour y ressembler. Il l'a encore prouvé aujourd'hui. "Il est évident que nous ne pouvons pas accepter ce qui est en train de se passer", a déclaré l'avocar de la famille d'Ilan Halimi, indiquant qu'ils se donnent un temps de réflexion pour savoir s'ils doivent "participer ou pas à ce procès".

D'un avis personnel, la meilleure chose à faire à ce type est... Coupage de roubignoles, puis "éclatage" des rotules pour qu'il soit  incapable de marcher toute sa vie et... Coupage de langue ! Voilà ce que la justice pourrait faire de mieux pour être honnête avec elle-même!

Publié dans France

Commenter cet article

Aschkel 01/05/2009 13:29

Mon Yerli, en Iran cette pourriture pour avoir torturé et tué un juif, n'aurait été inquité pas plus que cela.Dom, fais du gras dans ton écriture.Le sort de cette déjection est déjà scellé, bien au-dessus des nuages. 

dominique 01/05/2009 12:41

Dans l`absolu tu as tout a fait raison mon cher meyer de dire qu`il faut laisser faire la justice.Mais vois tu la justice francaise n`est plus juste depuis deja un moment et il est legitime de se dire que la justice risque de ne pas etre rendue dans ce cas par lachete certes mais aussi conflits d`interets avec l`Union pour la mediterranee ou Eurabia si chere au coeur de nos politiques corrompus.Moi qui n`habite plus Paris ou au moins j`aurais pu aller manifester contre cette farce qui permet a un accuse du plus grave des crimes de se permettre le luxe de se presenter comme un hero vengeur de l`Islam  alors qu`il n`est rien qu`une chose imbecile et puante et comme cerise sur le gateau de menacer la cour.Que faire ?????  

joel 01/05/2009 11:57

Un procès à huis clos  me révulsait !!  On étouffe cette affaire qui me tient tant à coeur .Mais à bien regarder l'attitude des médias à la recherche du sensationnel qui fait vendre , l'attitude des avocats , qui vendraient leur¨âme  au diable , l'attitude du public avide de morbide , le huis clos est plus que nécessaire .La punition pourra être exemplaire  sans heurter les foules métissées qui auraient aimé faire de ce procés le prolongement de Durban II .Que D.ieu venge ton sang , Ilan , en cette veille de Shabbat .

meyer 01/05/2009 09:29

IL RESSEMBLE AU DIABLE MAIS IL N'EST PAS LE DIABLE !!C'est un pauvre type, fanatique, dangereux.Il a de la chance de comparaître devant une justice d'un pays démocratique, si il devait comparaître devant un tribunal iranien ou séoudien son jugement aurait été à l'insu du public jusqu'à la sentance et unique, qui, elle aurait été publique, peine de mort. Il est vrai que donner au nom de la démocratie une une liberté illimitée à un individu inculpé de tortures et d'assassinat serait trop, mais ceci est le rôle du procureur et de l'avocat général dans leurs réquisitions, d'imposer l'inscription de cette mention dans le dossier.Il faut avoir un grand courage et une longue patience et surtout ne pas s'emporter avec des divers souhaits que l'on a envers ce sale individu Il faut laisser la justice débattre