Mgr Williamson persiste et signe !

Publié le par JSS

En pleine Semaine sainte, alors que les chrétiens sont sur le point de commémorer la passion du Christ, Mgr Williamson affiche ses positions   reflétant un antijudaïsme marqué. Sur son site, sa dernière chronique (datée du 4 avril) est consacrée à une méditation sur les souffrances du Crucifié.
« Le Christ a souffert en son âme en observant tous ceux qui ont contribué à sa Passion : Juif et païen, homme et femme (par exemple, la servante se moquant de Pierre), les chefs et le peuple, ami et ennemi. En particulier, selon Saint Thomas, le Christ a souffert en son âme d'être haï par son propre peuple, alors encore le peuple élu de Dieu, et pire que tout, d'être abandonné et trahi par ses propres apôtres. »
Ces affirmations ne manqueront pas de relancer la polémique. D'une part, elles véhiculent l'image du peuple déicide – image à l'origine des exactions jadis commises contre les Juifs au moment des fêtes pascales - et s'opposent clairement à la lecture issue de Vatican II de la Passion, comme le stipule la déclaration conciliaire Nostra Aetate de 1965 : « Même si les autorités juives, avec leurs partisans, ont poussé à la mort du Christ , ce qui s'est commis durant la Passion ne peut toutefois être imputé ni indistinctivement à tous les Juifs vivant d'alors, ni aux Juifs d'aujourd'hui. » D'autre part, Mgr Williamson nie que le peuple juif soit le peuple élu de Dieu, renouant avec la vieille théorie de la « substitution », selon laquelle l'Eglise a pris la place d'Israël comme peuple élu de Dieu, une vision explicitement rejetée par Jean Paul II puis Benoît XVI.

Publié dans Europe

Commenter cet article

dominique 12/04/2009 06:58

100% d`accord avec vous.Jesus doit pleurer de voir son nom utiliser a des fins mercantiles et haineuses lui qui prechait que celui qui veut etre le premier doit devenir l`esclave des autres .Et la il y a un sacre probleme avec le faste aussi bien du Vatican que de l`eveque negationiste. Cet eveque est une honte ambulante pour l`occident.

Aschkel 11/04/2009 23:22

D'après les chrétiens Jésus doit revenir à la fin des temps, idée lancée bien après le début du christiannisme vu qu'il a pas réussi a sauver le monde du 1er coup.Imaginons donc qu'il revienne, j'imagine la tronche qu'il va faire quand il verra tout ce qu'on a fait en son nom.

Gad 10/04/2009 14:41

Privé de maquereau ce soir!Mais est-ce qu'on passe son temps à vomir sur son peuple à lui (au choix : les British...)?

isabelle Ben Buber 10/04/2009 14:32

Cher mr Williamson,Tant que vous donnerez l'exemple de l'intelligence, de la bonté, de la compassion, vous serez une des explications vivantes des raisons du déclin de "l'empire catholique",votre "peuple élu à vous" dont la vieille carcasse est si mitée, qu'elle ne réussit plus à cacher la pauvreté de sa spiritualité, dont elle s'est parée mensongèrement, pour asservir l'Occident depuis des siècles et des siècles,pour assouvir ses instincts prédateurs, culpabilisants,et politiques, tout, sauf de la compassion,pas de place pour l'être, tout pour le vatican.C'est ça votre principe de "l"Eglise Elue" ?tout pour moi, rien pour mes enfants.C'est ce que vous dites mr Williamson: tout pour moi,que les autres aillent périr ailleurs. Quel exemple magistralde bonté, et vous croyez que Jésus vous aurait pris parmises proches ???? Chez vous "spiritualité" rime avec politique mensongère,médiatisation à visée de racolage haineux.De la pub, c'est tout ce que vous faites, pour rameuter les adeptes de la haine. C'est ça votre message,trouver des mécènes pour financer votre train de vie, et propager votre fiel et vos mensonges; c'est ça le message de votre Eglise ?ou le votre ? vous qui avez tout compris ?La honte elle est pour vous, comme la haine,gardez la.vous ne servez que votre ego. Vu sa taille, il va falloirun bataillon de psychanalystes pour vous ramener à la normativité. Que le Dieu qui règne sur toutes les créatures,vous ampute de votre bêtise, vous serez trés maigre,mais vous vivrez. Allez souriez mr, c'est pour la photodu bullletin néo-nazi: C'est Jésus qui va pas être content.

Yéhoudi 10/04/2009 13:42

un peu comme le Pen, ce vieux tromblonfaut bien qu'il fasse parler de lui.