Et pour une "grande" poignée de dollars de plus…

Publié le par JSS

A dire vrai le titre de cet article devrait se rapporter à deux grandes poignées plutôt qu'à une seule quoique je craigne que la destination finale de ces dons ne s'avère malheureusement que par trop similaire...

Ainsi, que l'Iran associé au Qatar ait décidé d'assister les frères libanais du "Parti de Dieu" de  en offrant généreusement une "petite" poignée de 1 milliard de dollars n'étonne plus personne. Qui même sur l'international a relevé l'information, l'a commentée ?

Effectivement les tiroirs du terrorisme hezbollien avec les tirs sporadiques de ces dernières semaines sur le nord d'Israël paraissent un peu trop chétifs, insignifiants n'est-ce pas..? Ouf ! Enfin les arsenaux terroristes vont avoir à nouveau la capacité de se réapprovisionner en fusils, pistolets, grenades, armement anti-aérien, anti-chars...Combien d'enlèvements de soldats, d'attentats, de tirs de missiles, de vies supprimées de femmes, d'enfants, d'handicapés à vie, de traumatismes...est-il concrètement possible de subventionner avec 1 milliard de dollars ??

Certes, lorsque l'on déteste on ne compte pas !..

Il est vrai qu'Ahmedinejad n'a jamais trompé son monde clamant à qui veut l'entendre ou pas son aversion contre Israël, appelant à un front international contre le sionisme, ne reconnaissant nullement le droit à l'existence d'Israël...Nous pouvons au moins mettre à son actif un entêtement obsessionnel anti-israélien qui n'a pas bougé d'un iota si ce n'est dans un désir de destruction peut-être grandissant.

S'il est difficile ( pour ne pas dire impossible) d'imaginer en terme de concret ce qu'est un arsenal militaire terroriste correspondant à la somme d'1 milliard de dollars, qu'en est-il d'un don tombé du ciel de quelques 5,2 milliards de dollars ?

Vous m'objecterez et ce avec raison que ces liasses immenses de petits billets verts n'ont pour d'autre but que la reconstruction, la remise sur pied d'infrastructures, d'habitats...Combien de maisons, de rues, de routes, de tuyaux, de câbles, d'écoles, de parcs peut-être émergeront de ces petits rectangles de papier attendant bien sagement d'être envoyé de banques diverses vers Gaza ?

J'admet parfaitement la politique internationale de dons humanitaires et ne peux qu'applaudir la chose ! Par contre je ne peux cacher mes doutes quant à la destination finale de cette manne...Des fois qu'il y ait un quelconque détournement de fonds, que le Hamas décide de s'approprier ces dons tout en élargissant sa politique de chasse au "frère ennemi" du Fatah, que ce Hamas décide d'une "chasse aux sorcières" interne histoire de prendre un total pouvoir sur le peuple palestinien.

Alors, qu'en sera-t-il de ces 5,2 milliards de dollars ? Amèneront-ils avec eux une image idyllique d'une ville nouvelle, moderne, attirante, ville balnéaire ouverte sur le tourisme ?? Comme le Liban qui à l'époque était considéré comme la "Suisse du Moyen-Orient", verra-t-on des panneaux indiquant :                             "Bienvenue à Gaza\mer" ? L'international donateur peut et pourra-t-il s'imposer dans des luttes fratricides de pouvoir dont la population gazaouite sera indubitablement l'otage ?

De là à me dire que ces 5,2 milliards de dollars ont toutes les chances ( ou plus véritablement : les malchances) d'alimenter les caisses du terrorisme par trop sosies aux sommes versées vers Nasrallah, je n'ose même penser à la chose ...

Ne serait-il pas temps en terme de dons humanitaires d'envoyer sur place des équipes de spécialistes venues du monde entier leurs budgets spécifiques en poches afin d'assurer effectivement la réelle utilisation des aides ? Voilà peut-être l'unique solution qui permettrait aux états donateurs de bel et bien construire plutôt que de remplir les arsenaux du terrorisme.

N'est-ce pas là l'idée de base ???

Marc Lev (auteur de "Demain ?" éd. Paulo Ramand – fnac, amazon…) -http://marclev.canalblog.com/

Publié dans Tribune Libre

Commenter cet article