Divorcée à 14 ans après un mariage "pour de faux"

Publié le par JSS

Une adolescente israélienne de 14 ans a divorcé de son petit ami âgé de 17 ans sous la pression de leurs parents, après que le couple se fut marié "pour de faux". La jeune fille est la plus jeune divorcée jamais enregistrée comme telle en Israël, selon l'acte du tribunal rabbinique de Jérusalem.
L'adolescente, qui refusait à son "époux" le divorce, a en fin de compte accepté de le lui accorder en échange du versement, par les parents du garçon, d'une somme de 2.000 euros. La loi juive stipule qu'un mariage est valide à condition qu'un homme offre à une femme une bague devant témoins, lui déclare qu'elle est son épouse, avant de consommer cette union. Or, ce très jeune couple avait très précisemment rempli les trois conditions, au grand dam de leurs parents respectifs.
Le tribunal rabbinique de Jérusalem a publié un communiqué souhaitant "que cette histoire serve de leçon aux jeunes qui doivent comprendre que se marier est affaire sérieuse". Il n'y a pas en Israël de législation civile sur le mariage et le divorce.

Commenter cet article

bataillou 26/02/2009 14:10

EN israel, les enfants ne peuvent pas jouer à faire comme les grands j'aurais dû divorcer cent fois alors pour les fois ou j'ai jouer à me marier.

annie 26/02/2009 12:59

14 ans = adolescence = connerie (pardon) mais quel ado n'a pas fait d'anerie ????????je n'en connais pas !!!!!!!!!!!