Opinion: Condition de la Paix au Proche-Orient

Publié le par JSS

Lis moi avec webReader

Tribune Libre à David Bentata.
Daliah Yitsiq, Présidente de la Knesset, au nom du parti Kadima, a répété avec emphase, le 21-1-2009, lors d’un interview à la télévision, chaîne n°1, le leitmotiv qui est proclamé par les personnalités de la gauche depuis les Accords d’Oslo de 1993 : « Il faut donner à notre peuple un espoir de paix » Cet espoir de paix, délivré généreusement au peuple juif, s’est traduit par des attentats, par l’Intifada II dite d’El-Aqsa, qui ont coûté des centaines de morts et blessés dans la population civile juive (‘les victimes de la paix’ !) et par trois guerres : ‘le Mur de Défense’ en Judée-Samarie en 2002 avec les durs combats de Djénine, la ‘Deuxième Guerre du Liban’ en 2006 et ‘La [première ?] Guerre de Gaza’ en 2008/2009.

L’espoir de Paix, dit et répété par la gauche, nage dans l’illusion, suivant les conceptions et méthodes adoptées jusqu’à présent. La gauche le sait et trompe le Peuple par des slogans du genre : ‘Il n’y a pas de solutions militaire’ c’est-à-dire il faut ‘traiter et donner’ et « des terres contre la paix » suivant la formule aussi célèbre que monstrueuse quand elle prononcée par le vainqueur. 
La gauche se cache l’évidence qui est proclamée par les Palestiniens et qui est inscrite dans les Conventions tant du Fatah que du Hamas : les Peuples Arabes et le Peuple Palestinien s’efforcent de détruire Israël depuis sa création. Depuis les Accords d’Oslo de 1993, la gauche a régné plus de 10 ans, dont les 5 dernières années, pourquoi n’a-t-elle pas réussie à faire la paix ?  Comme il a été dit : « Pour faire la Paix, il faut être deux [qui désirent la conclure] » Or le côté arabe la refuse absolument !
Pourquoi ?
Les Islamistes fondamentalistes ont inculqué dans une partie de la ‘Nation Arabe’, la théorie suivant laquelle l’Islam doit dominer le monde. Nous savons les ravages que cette théorie, à caractère nazi, l’Islamisme, accomplit partout dans le monde et en Europe en particulier depuis 40 ans environ où, grâce aux pétrodollars accumulés en Arabie Saoudite, en Iran, en Iraq…, la Ligue Arabe a obtenu la fondation de l’Eurabia : le Dar El-Harev se transforme lentement en Dar El-Salam (Le terrain de combat contre le monde non musulman se transforme en terrain de paix musulman,… après islamisation !)
Israël représente un obstacle majeur et ‘insupportable’ à l’Islamisme: le Dar El-Salam (la Palestine sous domination turque) est repassé à l’état de Dar El-Harev par la création de l’Etat d’Israël !  
L
es racines du conflit, qui ‘imposent’ aux Palestiniens Islamistes le combat contre Israël, comportent deux aspects de haine :

-    Une haine féroce à l’égard d’Israël, qui accompagne leur volonté de reprendre ‘leur’ terre (tout Israël) et de rétablir ‘leurs droits’, oubliant que leurs Pères ont envahi cette terre en 638 et qu’ils ne sont souvent que des descendants d’envahisseurs parmi tant d’autres,

-     La haine du Juif, fille du mépris ancré depuis des centaines d’années (le Juif est un dhimmi=sous-homme), qui est inculquée depuis des dizaines d’années par l’industrie phénoménale de la propagande arabe en général et en particulier palestinienne.

Du combat contre les racines du conflit, dépendent, Messieurs les Gauchistes, les conditions ‘sine qua non’ de la Paix (indispensables pour l’instaurer) avec les Palestiniens et avec la ‘Nation Arabe’!

Il faut surmonter les racines du conflit citées précédemment et pour cela telles sont les actions à entreprendre d’urgence :
1 – Une propagande explicative appuyée sur la Tora et le Coran. Le Coran reprenant certains versets de la Tora n’affirme-t-il pas ?
 - la Tora fait partie des Livres saints,
 - Le Tanah (qui comporte la Tora et 19 livres supplémentaires) est saint,
 - Le peuple Juif est le Peuple Elu,
 - La Terre d’Israël appartient au Peuple Juif.

2 – Une contre Propagande qui dément les affirmations mensongères ou fantaisistes de la propagande arabo-palestinienne qui enflamme la haine.
De telles actions rappelleraient nos droits au monde en général et aux Palestiniens en particulier et affaiblirait la haine. Il serait possible de voir naître un respect mutuel.
Une troisième action spécifique doit être entreprise :
-         Le Peuple Palestinien, essentiellement hétérogène (il n’est considéré comme peuple que depuis 1967 aux fins d’un combat qu’il fut chargé de mener contre Israël), est composé, dans sa majorité de descendants des tribus juives converties de force à l’Islam    (voir le site de Tsvi Misinaï sur ‘le rapprochement’ : www.the-engagement.org/). Une propagande convenable peut ramener, au moins une partie d’entre eux, au Judaïsme, produisant ainsi une scission dans ce ‘peuple’, scission qui affaiblirait ses ‘revendications’ et renforcerait le Peuple Juif. Le danger de ‘deux Etats pour deux Peuples’ disparaîtrait : La comparaison entre le calme régnant dans la Judée-Samarie parce que Tsahal garantit l’ordre, et l’état de guerre ouverte à Gaza parce que Tsahal en est sorti avec le ‘désengagement’, laisse prévoir que la création d’un Etat Palestinien créerait les conditions d’une grande guerre.  
Disons-le clairement, la gauche athée, en se vautrant dans son idéologie, se complaît de vivre dans l’erreur: les droits du Peuple Juif qui découlent de la Tora et de son Histoire ne peuvent être comparées aux droits des Palestiniens, pense-t-elle ! Elle renforce ainsi leurs prétentions et leur haine, et donc la gauche est démunie d’arguments justifiant notre présence sur cette terre ; de plus elle trompe le Peuple Juif et se trompe elle-même en prétendant que le conflit réside dans un problème de territoires conquis en 1967 (les Arabes n’ont-ils pas déclenché la guerre en 1967 pour détruire Israël ? Auraient-ils changé d’avis sans nous en informer ?), et elle prétend que la paix est à portée de mains si seulement nous faisons des ‘concessions’. Toute concession fait partie du salami et n’est qu’un point de départ pour de nouvelles exigences palestiniennes qui les rapprocheront du but final. Mais la droite porte une part de responsabilité car si elle sait que les Arabes cherchent notre perte totale et ne se fait aucune illusion, elle veut ignorer le pourquoi et ne combat pas les racines du conflit.
Nous en appelons à la Gauche et lui crions : « Réveillez-vous ! Et libérez les médias de votre domination aveugle ! Vous prétendez rechercher la Paix et en fait vous créez les conditions de la guerre !»
De la droite, nous exigeons qu’elle utilise les arguments religieux qui établissent nos droits sur la Terre d’Israël et qui seuls feront tomber la haine dans le monde et les prétentions territoriales des Palestiniens. Alors si elle réussit, la Paix s’établira au Moyen Orient.

La gauche, qui ne reconnaît pas nos droits absolus sur la terre d’Israël, est synonyme de Guerre. On peut espérer que la droite, par une propagande convenable, apportera la Paix.

Publié dans Tribune Libre

Commenter cet article

Nicolas Krebs 29/03/2009 11:56

« la Ligue Arabe a obtenu la fondation de l’Eurabia : le Dar El-Harev se transforme lentement en Dar El-Salam »Il n'existe pas d'Eurabia sauf dans la tête de conspirationnistes et de racistes anti-Européens.