Vers une coalition Livni-Lieberman ?

Publié le par JSS

Tout le monde le sait... Il est très peu probable que Netanyahu fasse coalition avec Lieberman (question d'égo et de leadership)... C'est pourquoi une information circule en masse aujourd'hui en Israël... Si Livni gagne, elle prendra, pour sûr, Lieberman comme bras droit... Est-ce une simple rumeur pour récolter plus de voix de la part des indécis ?A l'heure ou j'écris ces lignes, les sondages sortie des urnes font état d'un rapport quasiment égal entre Livni et Netanyahu... Livni peut-elle gagner l'élection grâce à Lieberman? Réponse dans quelques heures...
En tout cas, voilà une interview intéressante qui recoupe cette information...

"Ce sera serré entre Tzipi Livni et Benyamin Netanyahu", estime Alexandre Moïse, porte-parole de Kadima France, en Israël à l'occasion des élections législatives de ce mardi. Mais la numéro 1 de Kadima, selon lui, "est plus à même de mener une coalition avec d'Avigbor Lieberman", le troisième homme de ce scrutin. Interview.

Comment se présente cette élection pour Kadima?

Plutôt bien. La participation est élevée, je pense qu'elle devrait jouer en faveur de Tzipi Livni. Face aux informations qui évoquaient une victoire du Likoud de Netanyahu et une poussée de l'extrême droite menée par Lieberman, les électeurs sont sans doute poussés aux urnes par leur sens du pragmatisme.  

Et la guerre à Gaza joue-t-elle en sa faveur?

Difficile à dire. Je pense que l'effet reste assez neutre. Le consensus était grand sur le besoin d'agir face aux tirs de roquette du Hamas. Il l'était moins sur le moment choisi pour arrêter l'offensive. Mais je ne pense pas qu'il y ait de sanction à l'encontre de Tzipi Livni ou d'Ehud Barak, le ministre de la Défense israélien. Les gens savent qu'une pause était nécessaire.

Vous évoquiez la poussée de l'extrême droite de Lieberman. Comment l'expliquez-vous?

Lieberman représente un nouveau nationalisme: un nationalisme non idéologique, loin du sionisme traditionnel, bien plus ouvert, laïc. Qui rejette les positions du parti Shaas par exemple et proclame seulement qu'il n'y a pas de nationalité sans loyauté. Il n'y a rien de très choquant à cela: ce n'est pas un Le Pen, contrairement à ce que certains pensent en France.

Que pensez-vous d'une coalition Livni-Lieberman? Serait-elle surprenante?

Pas plus qu'une coalition entre le Likoud de Netanyahu et les travaillistes de Barak! Toutes les combinaisons sont étudiées en Israël car le mode de scrutin conduit à un émiettement des voix qui amène les partis à cette "salade".

Je pense qu'il devrait y avoir une égalité, ce soir, entre Livni et Netanyahu. Mais Livni aura bien plus de facilités que "Bibi" à mener une coalition avec le parti de Lieberman, ne serait-ce que parce que Netanyahu aura du mal à conjuguer ensemble les positions du parti Shaas et celles du laïc Lieberman. 

Le  mode de scrutin favorise l'émiettement des voix, dites-vous. Une révision est-elle envisageable... ou envisagée?

Oui, il suffit d'avoir, grosso modo, 3 à 4000 voix et voux entrez à la Knesset, grâce à la proportionnelle intégrale.  Mais il n'y aura jamais de majorité pour revenir sur cela.

Commenter cet article