Quelle est la puissance de feu du Hamas ?

Publié le par JSS

Face à l'offensive terrestre d'Israël le Hamas dispose de plusieurs milliers de combattants, dont l'armement a été renforcé par les stocks abandonnés par son rival, le Fatah, mis en déroute lors des combats entre les deux mouvements l'an dernier à Gaza. L'organisation islamiste et terroriste a ainsi récupéré des armes légères de fabrication américaine et des munitions, selon un rapport sur le Hamas préparé par un pays occidental.
Le Hamas, toujours selon ce rapport et les conclusions de l'Institut pour la politique du Proche-Orient, de Washington, a aussi acquis des missiles antichars et a appris du Hezbollah lors de la guerre de l'été 2006 au Liban, essentiellement le minage des routes et les tactiques de guérilla. Ses principales armes contre Israël restent cependant les roquettes de types Qassam et Grad, de fabrication chinoise et iranienne.
Des milliers de ces engins ont été tirés sur Israël depuis que le Hamas a pris le pouvoir à Gaza en juin 2007, et c'est la raison avancée par Israël pour l'actuelle campagne à Gaza. Depuis le 27 décembre, plus de 500 roquettes ont été tirées par le Hamas vers le sud d'Israël, atteignant des localités comme Ashdod, à 30 km de la frontière, et Beer Sheva, à 40km de Gaza City.
Le chef des services spéciaux, le Shin Beth, Yuval Diskin, a averti le cabinet cette semaine que le Hamas dispose désormais de roquettes d'une portée de 45/50 km. Les militaires israéliens estiment que les composants nécessaires à l'assemblage de centaines de ces engins ont été introduits à Gaza par les tunnels de contrebande avec l'Egypte - dont beaucoup ont été détruits cette semaine par l'aviation israélienne.
Le Hamas peut compter sur environ 13.000 combattants, selon des experts israéliens, parmi lesquels un noyau d'élite d'un millier d'hommes, les brigades Ezzedine al-Qassam, dont le niveau d'entrainement égale celui des combattants du Hezbollah. Efraim Inbar, directeur du Centre des études stratégiques Begin-Sadate à l'université de Bar-Ilan, assure que "les forces du Hamas ont été entraînées en Iran et par le Hezbollah à l'étranger. Elles sont bien organisées mais n'ont pas encore une vraie expérience du feu".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mohamed 06/01/2009 00:01

Qui voules faire croire à ce mensonge ?!!! une dizaine de milliers de combatants je ne sais combien de lance rokette qui ont tout de même tirés 500 rokettes soit moins de 500 lance rokketee et des kalachnikof, voila ce que dispose le groupuscule qui fait trembler une armée avec des milliers de chars ?!! des centaines d'avions des sattellites, des centaines de milliers de soldat ?!!! franchement ....
évidement cela justifie de rayer de la carte la bande de gaza ...

JSS 06/01/2009 00:25


Ce n'est pas moi qui ait parler de 15.000 militants du Hamas... Mais bien le Hamas lui-même. Je ne cherche donc pas a faire passer un message... Mais peut-être que le Hamas, oui !
Par ailleurs, personne n'a jamais dit que les roquettes du Hamas faisait trembler l'armée d'Israel... Par contre, elles font trembler les populations civiles qui vivent sous le feu constant du
terrorisme aveugle du Hamas.