La paix par la pub (3ème partie)

Publié le par JSS

Suite du feuilleton "la paix pour la pub". Vous pouvez retrouver les deux articles précédents dans mes archives. Aujourd'hui, c'est l'Iran qui rentre dans le jeu. Il fallait bien qu'on les entendent ces assassins d'ayatollahs... Et quand il s'agit d'Israël, impossible de nommer cet Etat par son nom... Ainsi, l'Iran à réagit officiellement hier à la page de publicité payée par l'Autorité Palestinienne et diffusée dans tout le monde arabe, une bonne partie de l'Europe, les Etats-Unis et Israel.

Pour mémoire, il s'agit d'une publicité d'une pleine page avec en son centre un drapeau palestinien et un drapeau israélien. En bordure de page on retrouve le drapeau de tous les pays arabes et perses qui reconnaitraient Israel et derait la paix avec lui si une paix était signée en Israël et les palestiniens. Cette page de publicité fait l'apologie d'un plan de paix proposée par l'Arabie Saoudite. Un plan de paix quasiment impossible à accepter par Israël... Mais cela fait partie du jeu de propagande arabe... Un jeu qui marche plutôt bien puisque la paix ne sera pas signée... Cette paix ne sera en tout cas pas signée... Et ils pourront dire "Vous voyez, les juifs, les sionistes et autres israéliens veulent juste la guerre"... Ce qui est faux... Et ils le savent... Mais le reste du monde est bien trop bête pour le comprendre.

Quoi qu'il en soit, l'Iran à réagit furieusement à cette promotion de la paix. Et pour cause... Faire apparaître le drapeau du "cancer de la planète" à côte de celui de la nation "la plus puissante du monde" (ndlr : l'Iran biensûr -sic-) est un non sens. La République Islamique (qui n'est pas tant une république dans les faits), qui clame à qui veut l'entendre qu'Israël est son problème parce que le conflit avec les palestiniens n'est pas réglé, prouve donc que le conflit Israélo-palestinien n'est vraiment pas dans ses pensées...

L'Iran n'a donc qu'un but en voulant détruire Israël : prouver sa supériorité au monde arabe.

Publié dans Monde Arabe - Liban

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article