Le vote juif

Publié le par JSS

En France, on a beau ne rien comprendre à la politique, des milliers voir millions de personnes parlent à chaque élections du "vote juif". Ce qui est insignifiant quand on sait que la communauté juive de France est de 400.000 personnes pour près de 70.000.000 de citoyens. Ce qui fait environs 250.000 votant juifs pour 35.000.000 d'électeurs. Ainsi, il n'y a pas de "lobby" juif en France (et plus généralement en Europe. La communauté juive de France étant la plus grande du vieux continent).

Aux Etats-Unis, C'est un peu pareil. Sauf qu'au pays de l'Oncle Sam, le vote juif (et son lobby), ne pourrait être concentré que dans un seul état. La Floride!

En directe sur une chaîne locale de Miami, une actrice comique américaine juive appelle ainsi les jeunes juifs à convaincre leurs grands-parents de voter pour le démocrate Barack Obama. Au moment ou, républicains et démocrates sont dans le flou le plus total (les sondages passent le +15 à +2 % en fonction des jours), chaque communauté est appelée à être responsabilisée. 

 Qu’y a-t-il de commun entre un jeune Noir et un retraité juif ? L’amour des survêtements, des Cadillac et des bijoux »  a donc ainsi lancée Sarah Silverman. Elle utilise donc l'humour pour que les jeunes fassent « le grand Schlep » (voyage) et rallient leurs aînés conservateurs à la cause démocrate. Diffusé en premier lieu sur un site internet (www.greatschlep.com) la comédienne à réssi son pari puisque la vidéo à été vue (avant son passage à la télé) par 7 millions de web-promeneurs. Et pour étayer  son humour elle n'hésitera pas, comme vu plus haut, à montrer les points communs entre les juifs et les noirs... Comme par exemple : "« Les Noirs disent “yo”, et les juifs qui lisent de droite à gauche disent “oy”. » OK, ca ne vole pas très haut, mais c'est plus rigolo en vidéo !

Les juifs américains votent traditionnellement massivement démocrate, mais l’arrivée d’un Noir dans la course aurait modifié les intentions de vote de cette petite communauté (5 millions de juifs aux USA pour 400.000.000 de citoyens). Et selon les sondages, Obama n'obtiendrait que 60 % de soutien dans la communauté, contre environ 75 % pour le démocrate Kerry en 2004. Dans un scrutin au coude-à-coude, cette différence compte, surtout en Floride, un État crucial pour John McCain, où environ 5 % de l’électorat est juif.

La position d'Obama vis-à-vis de l’Iran, ennemi juré d’Israël avec qui il accepterait de dialoguer; fait peur aux juifs américains. Il est d'ailleurs particulièrement critiqué pour cela. Le candidat démocrate souffre également de son nom "exotique" (Hussein) ainsi que de l’effet persistant de la campagne de la part d’opposants qui insinuent qu’il pratique l’islam.

Le « grand Schlep » a eu plus de succès médiatique que d’influence sur le terrain. Jusqu’ici, seul 100 jeunes juifs ont fait le voyage en Floride et cent autres sont allés dans d’autres États. Toutefois, plusieurs centaines d’autres doivent encore partir, dit un des organisateurs, Mik Moore, du Conseil juif pour l’éducation et la recherche. « Tous ces efforts s’additionnent »

Et parcequ'il est toujours sympa de terminer un article par une petite blague : « Savez-vous pourquoi vos grands-parents n’aiment pas Barack Obama ? » demande Mme Silverman. « Parce que son nom fait peur, il sonne musulman, ce qu’il n’est évidemment pas »... Hum... Pas très drôle tout ca. Peux mieux faire Sarah !

(En photo : Sarah Silverman ; Samy Davis Jr (juif et noir))

Publié dans USA

Commenter cet article

Aurélien Royer 26/10/2008 10:46

Certes, Obama est confronté au vote juif, mais j'ai lu récemment que le candidat démocrate avait garanti à Israël de ne pas réduire les aides financières débloquées par l'administration Bush lors de la prochaine décennie... Une déclaration purement électoraliste? Pas impossible.

Il est tout de même effarant de voir à quel point le problème racial n'est que très partiellement réglé: même si les Américains élisent Obama (ce qui est probable), nombreux auront été ceux qui ne lui auront pas accordé leurs suffrages parce qu'il est Noir. Bref, l'apparence pèse plus lourd que les convictions. D'ailleurs, s'il perd, on pourra dire que c'est à cause de sa couleur de peau.

Quant aux rumeurs sur son deuxième prénom (que ses parents ont choisi il y a plus de quarante ans !!) et sur sa pratique de l'islam, c'est tout simplement pitoyable ! Les rèflexes communautaires sont les pires plaies qu'un Etat démocratique ait à subir !

Sam 22/10/2008 14:23

précise seulement que les lobbys ont un vrai rôle aux US... Et qu'il n'y à pas qu'un lobby juif contrairement a ce qu'on lis ici ou là

henry 22/10/2008 11:54

Noir, juif et borgne !
Super photo de S.D.Jr!

Frqnck 22/10/2008 11:52

Perso,j'ai vu des photos d'elle plus.. .Comment dire...
osées !
Tu es très politiquement correcte