La "bombe sale flotante" devait-elle exploser à Tel-Aviv durant Yom Kippour ?

Publié le par JSS

Voilà une affaire dont on a (encore une fois), trop peu entendu parler dans les médias européens.  D'ailleurs, si je vous dis "MV Iran Deyant", cela vous dit-il quelque chose ? Probablement pas... Et pourtant...

Et pourtant, ce bateau aurait pu être la cause de dizaines de milliers de morts à Tel-Aviv. Sans parler du nombre de malades incurrables, d'enfants naissants avec des problèmes, etc.

Tout commence le 21 août dernier quand un cargo Iranien est victime d'un acte de piraterie de la part d'une quarantaine de somaliens. Armés de kalachnikov (tiens, des armes russes aux mains des terroristes ?) et de grenades, les pirates sont dans les eaux qu'ils connaissent parfaitement, celles de la Corne de l'Afrique (théatre d'actes de barbaries réguliers).

Se passe alors ce qu'il doit se passer. Les membres d'équipages sont mis en cale en tant qu'otage le temps que les négociations avec le pays de provenance du bateau s'achèvent. Dans le même temps et pour tirer profit de leur magot, des interrogatoires sont mis en place par les géoliers. Une question reste sans réponse clair '"que transportez-vous" ? Le capitaine ne sait pas répondre. Il dit ne pas connaître la nature de la cargaison.

Entre temps, on apprend que le MV Iran Deyanat est un bateau appartenant àl ’Islamic Republic of Iran Shipping Lines (IRISL), compagnie maritime gérée par les gardes de la révolution. Ce navire est censé contenir des "produits industriels et autres minéraux". C'est en tout cas ce qui est inscrit sur le carnet de route du cargo. Et ce sont les pirates qui en feront les frais.

Après avoir essuyé le refus du capitaine pour ouvrir les containers, les pirates ont fait explosé les serrures et sont entrés en contact directe avec "une poudre jaune comme le sable, mais encore plus fine". Trois jours plus tard, soit ils étaient morts, soit ils perdaient leurs cheveux et étaient à l'agonie. Informés sur la maladie et la cargaison toxique, les autorités dépêchèrent à bord le 4 septembre une délégation pour enquêter sur la situation. Le constat est simple : les 16 décès sont dus à “quelque chose sur ce navire.”

Le 10 septembre, les Etats-Unis  décidentd’appliquer des sanctions sur l’IRISL en spécifiant que la compagnie était engagée dans des opérations illégales pour le compte des Brigades des Gardes Révolutionnaires Iraniens. l’IRISL avait déjà un lourd passé de falsification de documents et de fausses déclarations.

La bateau, qui provenait de Chine avait officiellement pour destination Rotterdam mais aux Pays-Bas, personne ne semble être au courrant de l'arrivée du navire. Ainsi, 42.000 tonnes de produits ultra-chimiques sont baladés à travers les eaux internationales par l'Iran sans que personne ne sache vraiment ce que contient la cargaison. Selon certaines sources, les autoritées US auraient proposés une somme non-négligeable aux pirates pour vérifier par eux-même le contenu des containers. Depuis lors, les officiels et les services secrets américains et israéliens observent le silence.

Du côté de la Russie, certaines sources non-diplomatiques s'alarment. Ce bateau serait... Une bombe sale (radioactive) destinée à exploser (accidentellement?) en face des grandes villes cotières israéliennes, après avoir traversé le canal de Suez (dont il était tout proche). Le www.bivouac-id.com donne plus de détails et affirme que "l’ensemble de la cargaison de sable radioactif, obtenu par l'Iran en provenance de Chine est scellé dans des conteneurs, devaient exploser projetant dans les airs un nuage de sable après le transfert de l’équipage dans des bateaux. Les vents dominants devaient ensuite se charger de ramener le nuage radioactif hautemant dangereux vers la terre." Le Washington Post affirme à peu près la même chose en ajoutant que l'explosion aurait du avoir lieu le jour du Yom Kippour.

Le 10 octobre, après un mois et demi de négociations et de tractations secrètes, le bateau à été relaché par les pirates. Il serait actuellement en route vers les eaux internationales. Les 29 membres d'équipages ont aussi étés relachés.

Si ce bateau est aujourd'hui regardé de très près par les services d'intelligences, qu'en sera t-il demain avec d'autres navires Iraniens qui tenteront, très certainement, le même coup d'éclat ?


(En photo : le MV Iran Deyant ; un pirate somalien sur un autre cargo)

Publié dans Ayatolland d'Iran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tami 15/10/2008 18:40

J'en avait même pas entendu parler !
C'est dingue que le bateau soit reparti... Mais est-ce qu'on sait pour ou précisément ? Et s'il est escorté ou pas ?
Que va t-on faire de la "marchandise" ?
Merci

Aurélien Royer 15/10/2008 16:43

Cette affaire est en effet très troublante. Non seulement parce qu'elle n'a pas fait l'objet de développements dans les médias. Mais aussi parce qu'il s'agit d'une tentative grave de s'en prendre à des populations civiles innocentes dans le cadre de ce qui aurait pu être une action de terrorisme chimique. Depuis le 11 septembre, nous sommes entrés dans l'ère d'un terrorisme qui continue de sévir partout sur la planète, de recruter parmi les plus pauvres, de développer des moyens d'attaque toujours plus perfectionnés... tout en profitant des insuffisances d'une mondialisation sans contrôle. Car, dans cette affaire, il y a tout de même un gros problème: que les marchandises circulent librement, tant mieux... mais pourquoi ne sont-elles pas mieux encadrées? Il reste donc à savoir ce qui se passera par la suite, en terme judiciaire.

Cynthia 15/10/2008 15:35

Un truc m'échappe...les membres de l'équipage ont été libérés!Pourquoi une action en justice n'a pas été lancée contre le capitaine du bâteau?Normalement il est responsable juridique de son chargement, non?Ah mais j'oubliais que la Justice a changé....Et autre chose, Green Peace ne s'est pas manifesté!Etonnant, non?Et que va devenir le chargement?J'attends vos réponses JSS

Ludo 15/10/2008 14:37

Je crois que vous êtes protégés !
Israël ne peut survivre que s'il est protégé et que des pirates fassent ce boulot pour vous (pirates islamisés en plus) et meurs pour vous... C'est qu'il y a une bonne étoile au dessus e votre pays !

David 15/10/2008 14:34

Putain d'iraniens...
Il est ou maintenant le bateau ?
Et pourquoi j'avais pas entendu ca dans les news ?
J'ai fouillé sur google et le pire, c'est que ce que vous dites est vrai !